Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Helicobacter Pylori : la bactérie aussi responsable du cancer du côlon ?

logo de Medisite Medisite il y a 4 jours Medisite
Helicobacter Pylori : la bactérie aussi responsable du cancer du côlon ? © Medisite Helicobacter Pylori : la bactérie aussi responsable du cancer du côlon ?

Si l'infection à la bactérie Helicobacter Pylori est un facteur de risque connu de cancer de l'estomac, une récente étude américaine révèle qu'elle pourrait également être à l'origine des cancers colorectaux (cancer du côlon et cancer du rectum).

Helicobacter Pylori est une bactérie que l'on retrouve dans la muqueuse gastrique de 50% de la population mondiale. Si l'infection à cette bactérie est connue pour entraîner une inflammation de l'estomac pouvant résulter en une gastrite, un ulcère gastroduodénal ou un cancer de l'estomac dans les cas les plus graves, des chercheurs américains ont découvert qu'elle pourrait également être à l'origine de cancers colorectaux, qui englobent le cancer du côlon et le cancer du rectum. L'étude a été publiée le 5 octobre 2018 dans la revue Gastroenterology.

Infection à Helicobacter Pylori : un risque accru de cancer colorectal

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs du Duke Cancer Institute ont analysé les échantillons sanguins de plus de 8000 américains, toutes origines confondues. La moitié d'entre-eux ont développé un cancer colorectal par la suite, mais dans chaque groupe, 4 participants sur 10 ont été déclarés positifs au test d'exposition à la bactérie. Les chercheurs ont notamment trouvé une corrélation importante entre l'incidence du cancer colorectal et les personnes qui étaient infectées par une souche virulente d'Helicobacter Pylori, particulièrement commune chez les populations noire, asiatique et hispanique, suggérant par ailleurs que le développement des bactéries peuplant notre organisme puisse différer selon nos origines.

Si le lien de cause à effet n'est pas totalement établi, le directeur de l'étude Meira Epplein affirme qu'il est "intrigant, d'autant plus si on peut éradiquer [cette bactérie] grâce à un simple traitement antibiotique. Notre étude fournit des preuves solides nous poussant à poursuivre cette recherche pour établir un lien définitif de cause à effet."

La bactérie Helicobacter Pylori retrouvée dans 80% des cas de cancer de l'estomac

En cas d'infection à Helicobacter Pylori, un traitement antibiotique, parfois associé à la prise d'inhibiteurs de la pompe à protons, suffit en effet à la soigner. La Haute Autorité de Santé (HAS) explique que le diagnostic repose sur une sérologie "suivie d'une gastroscopie avec biopsies si la sérologie s’avère positive". Il est préconisé en cas d'ulcère gastrique ou duodénal, de dyspepsie chronique, d'une anémie par carencer en fer ou vitamine B12, d'un purpura thrombopénique immunologique ou d'une forme de lymphome gastrique.

On estime à 6500 le nombre de nouveaux cas de cancer de l'estomac chaque année en France. La bactérie Helicobacter Pylori serait retrouvée dans 80% des cas de cette forme de cancer.

Publicité
Publicité

Découvrez Medisite.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon