Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Golden State enfonce San Antonio

logo de Sport24 Sport24 17/04/2018 Cédric Callier
sport24 © Panoramic sport24

Les Warriors d’un duo Kevin Durant-Klay Thompson en verve ont doublé la mise face aux Spurs, tandis que Miami surprenait Philadelphie.

Imperturbables Warriors lors de cette entame de play-offs NBA. Même toujours privés de Stephen Curry, les champions en titre continuent de surclasser une formation de San Antonio impuissante et qui ne tourne véritablement que sur un cylindre avec LaMarcus Aldridge (34 points et 12 rebonds). Mais aussi fort celui-ci puisse être, cela ne suffit pas à contrarier la machine Golden State. Pourtant, les Texans ont réalisé une première moitié de match extrêmement solide pour mener à la pause (47-53). Sauf qu’ils n’ont pas pu tenir le rythme durant toute la rencontre. Emmené par un tandem Kevin Durant-Klay Thompson auteur de 63 points au total (32 pour le premier nommé et 31 pour le second), Golden State a patiemment attendu son heure avant d’accélérer dès la reprise pour prendre les commandes de la partie (80-75) et dérouler dans un ultime acte à sens unique, la défense des Spurs prenant l’eau de toutes parts (116-101, 36 points encaissés dans le dernier quart-temps). Avec 2 petits points en six minutes de jeu, Tony Parker n’a guère pesé sur les débats.

Fin de série pour Philadelphie

À l’Est, Miami a créé la sensation en s’imposant sur le parquet de Philadelphie (103-113), mettant ainsi un terme à la série de 17 victoires consécutives des Sixers. Un succès obtenu grâce notamment à l’excellente performance de Dwyane Wade qui démontre, à 36 ans, qu’il a encore de beaux restes. Avec ses 28 points en 26 minutes de présence sur le parquet, le tout assorti de 7 rebonds, 3 passes décisives et 2 interceptions, le triple champion NBA a porté son équipe, bien appuyé par un James Johnson en mode parfait (18 points à 7 sur 7 aux tirs). Pourtant, à la fin du premier quart-temps, Philadelphie semblait parti pour un nouveau succès (29-22). Jouant juste autour de Ben Simmons (24 points, 9 rebonds et 8 passes décisives), les Sixers avaient l’ascendant. Avant de brutalement s’effondrer lors du deuxième quart-temps, perdu 34-13 (42-56 à la pause pour les visiteurs). Un éclat dont ils n’allaient jamais véritablement se remettre pour s’incliner au final de dix longueurs (103-113). 



AUSSI SUR MSN : Les 10 franchises les plus chères de la NBA

10. Miami Heat: 1,7 milliard de dollars (+26% par rapport à 2017) Les 10 franchises les plus chères de la NBA

Chaque semaine, ne manquez pas le meilleur de l'info!


Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports24.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon