Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Coupe du monde 2018 : Espagne, Portugal, Uruguay... On regarde quoi (et on zappe quoi) lundi ?

logo de Franceinfo Franceinfo 25/06/2018 Franceinfo

Après la formule "trois matchs par jour", on aura droit, lundi, à quatre rencontres qui décideront du classement final des groupes A et B.

© Fournis par Francetv info
Un billet pour la maison ou pour les huitièmes de finale ? Les équipes des groupes A et B vont disputer, lundi 25 juin, en Russie, leur dernier match de la phase préliminaire de la Coupe du monde. Alors que l'Uruguay et la Russie sont déjà assurées de voir le tour suivant, l'Espagne et le Portugal restent sous la menace de l'Iran. Voici nos conseils pour profiter au mieux de cette nouvelle journée de Mondial.

Quel est le programme ?

Uruguay-Russie (groupe A), à 16 heures sur BeIN Sports 1

Arabie saoudite-Egypte (groupe A), à 16 heures sur BeIN Sports 2

Espagne-Maroc (groupe B), à 20 heures sur TF1 et BeIN Sports 1

Iran-Portugal (groupe B), à 20 heures sur BeIN Sports 2

On mise sur quoi ?

Derniers matchs de poule obligent, les rencontres au sein de chaque groupe seront disputées en simultané. Cela tombe bien car, dans le groupe B, une surprise reste possible. On suivra particulièrement Iran-Portugal, à l'affût d'un éventuel exploit des Iraniens, actuellement troisièmes du groupe (3 points) derrière l'Espagne et le Portugal (4 points). En cas de victoire, voire de match nul, l'Iran s'offrira une première qualification en huitièmes de finale et renverra à la maison l'un des deux favoris du groupe.

On évite quoi ?

Ce lundi, pas besoin de sacrifier votre après-midi (d'autant que les Bleus joueront, le lendemain, à 16 heures, face au Danemark). En effet, le seul enjeu des rencontres du groupe A réside dans la rencontre Uruguay-Russie. En cas de victoire, l'Uruguay terminera en tête du groupe (et affrontera le deuxième du groupe B en huitièmes). En cas de nul ou de défaite, elle ne sera que deuxième, derrière la Russie (et défiera le premier du groupe B au tour suivant). Bref, si vous le pouvez, profitez du beau temps et contentez-vous de regarder le résultat à la fin du match.

Qui faut-il suivre ?

Si l'Iran arrive à rivaliser face au Portugal, ce sera peut-être grâce à lui. L'attaquant de 23 ans Sardar Azmoun, surnommé "le Messi iranien", a marqué 23 buts en 33 matchs depuis ses débuts en sélection. Le joueur du Rubin Kazan (Russie), muet depuis le début du Mondial (le seul but de l'Iran est l'œuvre d'un Marocain contre son camp), "pourra être la vraie star du football iranien et asiatique dans les prochaines années", selon son sélectionneur, le Portugais Carlos Queiroz.



AUSSI SUR MSN : Portugal - Un portrait de CR7 géant vu à Saransk

Relire la vidéo

Chaque semaine, ne manquez pas le meilleur de l'info!


Publicité
Publicité
Publicité

PLUS D’INFO : FRANCEINFO

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon