Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Equipe de France: l’incroyable malédiction du numéro 7 en Coupe du monde (Griezmann est prévenu)

logo de RMC Sport RMC Sport 14/06/2018 Rédaction

Jamais dans l’histoire de l’équipe de France, un joueur portant le numéro 7 lors d’une Coupe du monde n’a réussi à marquer. Un défi de taille, donc, pour Antoine Griezmann en Russie.

Antoine Griezmann © AFP Antoine Griezmann

Antoine Griezmann va devoir vaincre une véritable malédiction en Russie. Leader de l’attaque des Bleus, le joueur de l’Atlético de Madrid a choisi de porter le numéro 7 pendant la Coupe du monde 2018, comme en club. L’ancien de la Real Sociedad ne le savait peut-être pas, mais ce chiffre ne porte absolument pas bonheur à ceux qui l’arborent en phase finale d’un Mondial.

Car depuis l’apparition des numéros sur les maillots en 1954, aucun joueur de l’équipe de France n’a réussi à trouver le chemin des filets avec le 7 dans le dos. La première raison à cette série noire, c’est qu’avant d’être un numéro destiné aux joueurs offensifs, le 7 servait plutôt aux remplaçants, puis aux milieux défensifs.

Malouda, Ribéry, Cabella…

De 1954 à 1986, Marche (90’ de temps de jeu), Mouynet (0’), Chorda (0’), Rio (90’), Mahut (90’) et Le Roux (55’) n’ont pas vraiment eu l’occasion de briller sur le terrain pour marquer. En 1998, le capitaine Didier Deschamps hérite de ce fameux 7 en sa qualité de récupérateur, soulevant le trophée au Stade de France, mais sans trouver le chemin des filets. En 2002, son compère Makélélé récupère ce numéro, sans plus de réussite sur le plan offensif, même si ce n'est pas une surprise.

En 2006 puis en 2010, Florent Malouda et Franck Ribéry auraient pu (dû?) enfin briser cette spirale négative compte tenu de leur position sur le terrain. Mais avec 506 minutes de temps de jeu lors de l’édition allemande du Mondial, l’ancien Lyonnais ne parviendra pas à marquer malgré l’excellent parcours des Bleus jusqu’en finale. Pas mieux pour le joueur du Bayern lors du fiasco de l’édition sud-africaine quatre ans plus tard en 270 minutes sur les terrains. Ribéry sera bien passeur décisif pour… Malouda contre le pays hôte. Mais ce dernier portait alors le numéro 15.  En 2014, Rémy Cabella endosse le à son tour le 7, mais ne dispute pas la moindre minute dans la compétition. Quand ça veut pas...


AUSSI SUR MSN : Mbappé : "Griezmann est le patron"

Relire la vidéo

Chaque semaine, ne manquez pas le meilleur de l'info!


Publicité
Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon