Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Coupe du Monde 2018: Un remplaçant de l’OM en équipe de France ?

logo de Sports.fr Sports.fr 09/02/2018 François Kulawik

Cantonné à un rôle de doublure à l’Olympique de Marseille, notamment derrière Hiroki Sakai, Bouna Sarr aurait tapé dans l’œil de Didier Deschamps.

Bouna Sarr - Marseille: Bounar Sarr et l'OM s'inclinent face à la formation allemande de l'Arminia Bielefeld (1-0), samedi en match amical. © Icon Sport Bounar Sarr et l'OM s'inclinent face à la formation allemande de l'Arminia Bielefeld (1-0), samedi en match amical.
À quatre mois du coup d’envoi de la Coupe du monde 2018, de nombreuses incertitudes demeurent autour de la liste des 23 Bleus qui seront retenus par Didier Deschamps pour être de voyage. Si c’est parfois en raison d’une abondance de biens, notamment aux avant-postes où Florian Thauvin et Nabil Fekir entendent bousculer l’ordre établi et menacent clairement Kingsley Coman ou Anthony Martial, le poste d’arrière droit apparait, lui, sinistré.

Il y a bien Djibril Sidibé, devenu un titulaire indiscutable en un peu plus d’une saison, mais il est aujourd’hui difficile de savoir qui accompagnera le Monégasque en Russie. Les Bleus ne manquent certes pas de prétendants à l’image de Christophe Jallet, resté dans l’ombre de Bacary Sagna à l’Euro 2016  et en perte de vitesse à Nice, Benjamin Pavard, défenseur central de formation mais appelé en équipe de France l’automne pour jouer arrière-droit, ou Sébastien Corchia, dont l’unique sélection remonte à novembre 2016. Disparu des radars depuis de longs mois, Mathieu Debuchy, qui s’est engagé avec Saint-Etienne cet hiver et a fait des débuts remarqués avec les Verts le week-end dernier, ose d’ailleurs avouer que la Coupe du monde est toujours dans un coin de sa tête.

À juste titre sans doute puisqu’à en croire L’Equipe, Didier Deschamps songerait même à Bouna Sarr, débarqué à l’OM en tant que milieu offensif et qui officie désormais en qualité de doublure d’Hiroki Sakai depuis plusieurs mois. L’ancien Messi n’a pourtant que neuf titularisations à son compteur depuis le début de saison mais les belles prestations de celui qui est également dans le viseur de la sélection guinéenne auraient éveillé l’intérêt du staff des Bleus qui l’observe désormais avec attention. "Je me prête au jeu. Je prends du plaisir à jouer à ce poste. Je continue à apprendre, à me développer, à progresser. Le bilan est plutôt correct et j’espère pouvoir enchaîner pour pouvoir montrer davantage de choses. C’est mon nouveau poste. C’est une polyvalence qui est une force pour moi. Je peux apporter sur le plan offensif comme sur le plan défensif", avait d’ailleurs récemment expliqué le joueur marseillais. À juste titre.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon