Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Équipe de France: Deschamps donne des indices sur la liste à l'Euro

logo de RMC Sport RMC Sport 05/03/2021 JA
Didier Deschamps © AFP Didier Deschamps

À un peu moins de 100 jours du début du championnat d'Europe des nations (11 juin-11 juillet), mais aussi à l'approche de la trêve internationale prévue à la fin du mois, Didier Deschamps a accordé une interview à beIN Sports. "Je vais donner une liste le 18 [mars], a-t-il rappelé. Si elle s'en rapproche, elle ne sera certainement pas la même que celle du mois de mai. Parce que malheureusement, il y a des impondérables que je ne maîtrise pas".

Ces deux listes, Didier Deschamps va sans doute les articuler pour son "schéma préférentiel" en 4-4-2 ou 4-2-3-1. "J'ai toujours pensé et toujours convaincu que c'est le système le plus rationnel, qui permet d'utiliser au mieux la profondeur et la largeur, de savoir bien défendre et surtout de pouvoir bien attaquer."

Pas de doutes pour les cadres

Sur le choix des joueurs, pas de révolution à prévoir. Par rapport à Paul Pogba et Antoine Griezmann, cadres en difficulté dans leur club: "Ils peuvent avoir des périodes de moins bien, mais ce sont des joueurs confirmés qui connaissent très bien l'équipe de France."

Concernant le milieu de terrain: "Je n’ai pas de cas difficile à gérer, j’ai une très forte concurrence. (...) J'aurai le choix, il y a des joueurs qui reviennent aussi comme Ndombele et Lemar, mais je peux en citer d'autres. Mais dans mon analyse, je tiens compte de ce qu'il s'est passé avant". Un de ses messages peut aussi se comprendre comme destiné à Eduardo Camavinga, même s'il n'a pas été cité: "Si à un moment je pense qu'un jeune a moins d'expérience, mais qu'il peut amener un plus à cette équipe, je le prendrai aussi."

Prudence pour Théo Hernandez et Jules Koundé

À propos de Théo Hernandez (AC Milan) et Jules Koundé (Séville FC), qui donnent satisfaction depuis plusieurs mois, Didier Deschamps a joué la carte de la prudence: "Je ne vais pas rentrer dans les cas particuliers. Je ne suis pas là pour faire des surprises, ce n'est pas mon rôle. Mais si à un moment je pense que... L'important c'est de les comparer par rapport à la concurrence. (...) Il ne faut pas oublier les autres joueurs."

Après avoir admis que ces deux joueurs étaient effectivement "susceptibles" d'être "incorporés", le sélectionneur a pris soin de rappeler que les Bleuets allaient sans doute avoir besoin de Jules Koundé: "Il est encore dans la catégorie espoirs. Au mois de mars, la sélection espoirs joue sa phase finale, la première partie. C'est un rendez-vous important, aussi."

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon