Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Angers-OL: Garcia taille l'état du terrain et le penalty oublié sur Cherki

logo de RMC Sport RMC Sport 22/11/2020 A.Bo avec X.G

Grâce à un but de Tino Kadewere, l'OL s'est imposé à Angers ce dimanche (1-0), pour la 11e journée de Ligue 1, et grimpe sur le podium. Après la rencontre, Rudi Garcia a toutefois insisté sur le travail qu'il reste à fournir, déplorant aussi la qualité du terrain et le penalty non sifflé pour une semelle sur Rayan Cherki.

Rudi Garcia © Capture écran RMC Sport Rudi Garcia

Un petit but suffit au bonheur de l'OL, vainqueur à Angers ce dimanche (1-0) pour la 11e journée de Ligue 1, sur une réalisation de Tino Kadewere. Soirée parfaite ou presque, avec des Lyonnais qui montent sur le podium, à la deuxième place en attendant le résultat de Lille contre Lorient. 

"Il y a bien longtemps que je n'avais pas joué sur un terrain d'une aussi piètre qualité"

Mais Rudi Garcia avait tout de même des choses à dire, notamment concernant l'état du terrain. "On était venus pour gagner et être deuxièmes après ce match, on l'a fait. C'est une victoire laborieuse mais on n'a pas pris de but, on a été efficaces sur les zones de vérité dans les deux surfaces. Je ne vous l'aurais pas dit si on n'avait pas gagné, mais il y a bien longtemps que je n'avais pas joué un match de Ligue 1 sur un terrain d'une aussi piètre qualité, et c'était difficile de produire du jeu, même si Angers en a produit par moment. Mais j'ai été fortement étonné de voir ça", explique-t-il face à la presse.


Vidéo: 11ème j. - Moulin sur la VAR : "Il faut être bac +12 pour faire partie du giron de l'arbitrage" (Dailymotion)

Relire la vidéo

Louant "le bon état d'esprit de ceux qui sont rentrés", notamment Moussa Dembélé, le technicien de l'OL confie avoir dû gérer le temps de jeu des internationaux, tout juste revenus de divers voyages. Mais se satisfait de cette remontée sur le podium, "une place plus en rapport avec ce qu'on souhaite". 

"Il faudrait que le VAR fasse son boulot, ou l'arbitre"

Interrogé sur la sortie de Melvin Bard et Rayan Cherki, rentrés directement au vestiaire visiblement déçus d'être remplacés à l'heure de jeu, Rudi Garcia n'y voit pas de polémique. "Il y a encore du boulot avec nos jeunes évidemment, mais ce n'était pas simple pour eux. J'ai trouvé beaucoup de cartons jaunes très sévères, poursuit-il. Il y a carton rouge et penalty sur Rayan Cherki, cela me paraît logique, mais il faudrait que le VAR fasse son boulot, ou l'arbitre."

Une référence à l'action qui précède la sortie du milieu offensif, après avoir été victime d'un essuyage de crampons sur la cheville de la part de Romain Thomas, lui-même victime d'un coup de genou dans le dos sur une sortie aérienne musclée d'Anthony Lopes en début de rencontre. 

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon