Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Attaque jihadiste au NIGER : "La plus meurtrière subie par l'armée nigérienne"

L'armée nigérienne a subi mardi ses plus lourdes pertes depuis qu'elle est confrontée au défi jihadiste lors de l'attaque du camp d'Inates, dans l'Ouest, qui a fait 71 morts. Le sommet entre la France et les pays du Sahel, prévu le 16 décembre, a été reporté "début 2020". L'armée nigérienne a subi ses plus lourdes pertes depuis qu'elle est confrontée au défi jihadiste, lors de l'attaque mardi 10 décembre du camp d'Inates, dans l'Ouest, près de la frontière avec le Mali. "Malheureusement, on déplore le bilan suivant : 71 militaires tués, 12 blessés, des portés disparus, et un nombre important de terroristes neutralisés", selon un communiqué du ministère de la Défense, lu à la télévision nationale mercredi.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

Plus de France 24

Plus de France 24

image beaconimage beaconimage beacon