Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

ESPOIR : Galtier réussit sa grande première en Ligue 1 et relance le LOSC

logo de 90min 90min 14/01/2018 Julien Pallucci
FBL-FRA-LIGUE1-CAEN-LILLE © CHARLY TRIBALLEAU/GettyImages FBL-FRA-LIGUE1-CAEN-LILLE

Déjà vainqueur en coupe de France pour sa première partie sur le banc du LOSC, Christophe Gatier a cette fois réussi son baptême du feu en Ligue 1 et relancé le club.

L’histoire de Christophe Galtier avec Lille commence sous les meilleurs auspices. Après la qualification acquise en Coupe de France, l’équipe nordiste a donc négocié de la meilleure des manières son déplacement au Stade Malherbe de Caen lors de la reprise du championnat. 

Pourtant réputés pour être difficile à dompter à la maison, les hommes de Patrice Garande n'ont pas réussi à contenir les assauts des Dogues.

De leur côté, les partenaires de Nicolas Pepe - le seul buteur du match - ont mis tous les ingrédients nécessaires à la conquête de trois points capitaux dans leur course au maintien. Après l'ouverture du score, survenue juste avant la pause, Rémy Vercoutre n'a d'ailleurs pas supporté la célébration de l'international ivoirien.

En lui faisant comprendre de façon "virile", l'ancien gardien de l'Olympique lyonnais a donc été expulsé par l'arbitre de la rencontre, imité peu de temps après par Fodé Ballo-Touré, lui aussi exclus - en deux temps - après un tacle non maîtrisé sur Ronny Rodelin.

Au final, l'opération comptable reste la plus importante, puisque le LOSC se hisse provisoirement à la 14e place du classement, en attendant le résultat de l'opposition entre Saint- Etienne et Toulouse, ce dimanche. Le principal, pour Christophe Galtier, qui a apprécié l'état d'esprit volontaire de ses troupes.

"C'était important d'avoir un bon résultat assez rapidement pour enclencher une dynamique. Je trouve qu'on a fait une bonne première période. On a été très intéressants. Après les deux expulsions, ça a donné un match haché. On aurait pu être beaucoup plus efficaces offensivement. On retient donc la victoire et la joie dans la victoire, qui aurait pu être plus importante si on avait été plus tueurs sur le plan offensif.

On n'y est pas arrivés, c'est pourquoi on a été sous pression jusqu'à la fin. C'est un groupe qui travaille, c'est pour ça qu'on est soulagés. On va être très vigilants sur les matches qui arrivent. Il y a eu des choses intéressantes et d'autres moins. Mais pour moi, le plus important, c'est l'état d'esprit et que les joueurs adhèrent à ce qu'on leur propose".

Publicité
Publicité

Plus de 90min

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon