Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

France-Croatie: la finale sera arbitrée par Pitana (qui avait eu "quelque chose" contre Mbappé)

logo de RMC Sport RMC Sport il y a 6 jours RR

L'Argentin Nestor Pitana officiera, dimanche à Moscou (17h), lors de la finale de la Coupe du monde entre la France et la Croatie. Il avait déjà dirigé le quart de finale des Bleus face à l'Uruguay (2-0), durant lequel il avait eu une explication assez tendue avec Kylian Mbappé.

L’arbitre de la finale de la Coupe du monde entre l’équipe de France et la Croatie, dimanche à Moscou (17h), sera l’Argentin Nestor Pitana. Arbitre international depuis 2010, cet ancien professeur d’éducation physique et sportive a déjà officié lors d’une rencontre des Bleus pendant ce Mondial. C’était le 6 juillet dernier lors de leur quart de finale face à l’Uruguay (2-0). Lors de ce match, Pitana avait eu une explication assez tendue avec Kylian Mbappé. A la 69e, le Parisien avait pris un carton jaune après une situation chaude avec les Uruguayens.

Une explication tendue avec Mbappé

Mbappé et Pitana © AFP Mbappé et Pitana

Au sol après un contact avec Cristian Rodriguez, Mbappé avait été accusé de simuler par Diego Godin, et les esprits s’étaient échauffés, avant que Mbappé ne soit donc averti et rappelé à l’ordre par Pitana. "Il n’y avait aucune volonté de chambrer de ma part. Je comprends le joueur uruguayen. Ce que je reproche, c’est à l’arbitre. Pendant tout le match, il n’a pas arrêté de me parler, 'arrête de faire ci, arrête de faire ça', je crois qu’il avait quelque chose contre moi. Je n’ai pas fait attention. Il m’a mis un jaune alors que j’avais pris un coup, je n’ai pas trop compris", avait expliqué Mbappé.

"Ce n’est pas grave, je n’ai pas fait attention. Le plus important, c’était de gagner le match. Moi, j'ai gagné. L’arbitre, je l’aurai oublié demain", avait poursuivi Mbappé au sujet de Pitana, qui a également arbitré le quart de finale de la Coupe du monde entre la France et l’Allemagne (0-1) en 2014. Consultant pour RMC Sport et ancien arbitre international, Joël Quiniou estime que l’Argentin est un taulier de l’arbitrage: "Il est solide, c’est un arbitre expérimenté.

Il a la confiance de la Fifa.

Il a officié lors du match d’ouverture entre la Russie et l’Arabie saoudite."

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon