Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

France-Islande: Deschamps n’accable pas Thauvin, ni Dembélé

logo de RMC Sport RMC Sport 12/10/2018 MI avec Timothée Maymon, Saber Desfarges, Jean Rességuié et Xavier Grimault à Guingamp
Relire la vidéo

L’équipe de France a peiné ce jeudi, arrachant seulement le match nul contre l’Islande (2-2) en match amical à Guingamp. Titularisés à Roudourou, Florian Thauvin et Ousmane Dembélé n’ont pas été à leur avantage. Mais Didier Deschamps avance des explications à cela.

Didier Deschamps avait logiquement choisi de faire tourner son équipe pour la confrontation amicale avec l’Islande (2-2) ce jeudi à Guingamp, à cinq jours d’affronter l’Allemagne (mardi, 20h45), en Ligue des Nations au Stade de France. Parmi les habitués au banc ayant leur chance à Roudourou figuraient Florian Thauvin et Ousmane Dembélé. Mais les deux hommes n’ont pas brillé. Si le joueur de l’OM a beaucoup tenté et n’a pas ménagé ses efforts, il a manqué de justesse, gâchant notamment une belle occasion en première période.

Même constat pour l’ailier du Barça qui a créé des situations intéressantes avec ses crochets. Sans jamais finir par une action efficace, hormis sur un centre gâché par Griezmann qui a buté sur Halldorsson.

France-Islande: Deschamps n’accable pas Thauvin, ni Dembélé © AFP France-Islande: Deschamps n’accable pas Thauvin, ni Dembélé

"Dembélé a fait des choses intéressantes"

Invité à commenter la performance de ces deux joueurs en conférence de presse après le match nul concédé face aux quarts-de-finalistes à l’Euro 2016 (2-2), Didier Deschamps ne s’est pas montré trop dur, avançant des arguments recevables à leurs performances décevantes. "Ils rentrent dans un contexte collectif eux aussi, a rappelé DD. Pour Florian, c'était une première titularisation et il tombe sur un match où l'équipe n'est pas très bien également. Ousmane a fait des choses intéressantes, d'autres moins avec des pertes de balle. Il aurait pu être décisif sur certaines actions. Mais ils n'étaient pas non plus dans les meilleures conditions par rapport à l'attitude globale de l'équipe. Ça passe par là pour eux et pour d'autres joueurs aussi." Prochaine chance mardi su Stade de France.


AUSSI SUR MSN : Didier Deschamps sacré entraîneur de l'année par la FIFA 

Vidéos suggérées
VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon