En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L'été où Sergio Ramos a failli quitter le Real Madrid

logo de Goal.com Goal.com 11/02/2017

Alors qu'il s'apprête à jouer son 500e match avec le Real Madrid, Sergio Ramos aurait pu rejoindre la Premier League à l'été 2015 avant de finalement prolonger jusqu'en 2020.

© Fournis par Goal.com

Le Real Madrid se rend sur la pelouse d'Osasuna ce samedi et, si le temps le permet, va tenter de conserver son avantage en tête du championnat d'Espagne. Alors que les Merengues devaient affronter le Celta Vigo la semaine dernière, les mauvaises conditions climatiques ont empêché la rencontre de se dérouler. Le report de ce match a également repoussé un événement important du côté du champion d'Europe en titre : le 500e match de Sergio Ramos avec la tunique madrilène.

Critiqué en Espagne, Benzema connaît un nouveau passage à vide au Real Madrid

Arrivé en 2005 au Real Madrid, l'international espagnol a d'abord évolué au poste de latéral droit avant de s'installer dans l'axe de la défense madrilène. Devenu capitaine des Merengues à l'été 2015, Ramos aurait pu ne jamais porter le brassard du club madrilène et ne jamais atteindre le cap des 500 matches. Après une saison 2014-15 délicate ponctuée par une demi-finale de Ligue des champions et une deuxième place en Liga, l'avenir du joueur âgé actuellement de 30 ans s'était assombri dans la capitale espagnole.

Malgré des performances personnelles irrégulières, Ramos restait un défenseur particulièrement courtisé notamment par Manchester United, Manchester City et le PSG. Mais les Red Devils étaient les plus proches d'enrôler l'international espagnol. Le club mancunien avait même proposé plus de 50 millions d'euros pour convaincre le Real Madrid de lâcher son joueur emblématique. Manchester United avait même tenté d'inclure David De Gea dans la transaction, en vain. À l'époque, les joueurs du Real Madrid s'étaient mobilisés pour afficher leur affection pour Ramos et le convaincre de rester en Liga. "J’espère que Sergio restera, car il est tellement important pour nous, c’est notre capitaine et leader sur et en dehors du terrain. Il semble heureux ici et je sens qu’il va rester. Je suis même sûr qu’il veut rester", avait notamment déclaré Luka Modric.

En plus de l'intérêt de grosses écuries européennes, Ramos était également annoncé sur le départ car les négociations pour sa prolongation de contrat étaient à l'arrêt. L'Espagnol demandait alors le troisième salaire du club madrilène et un départ semblait de plus en plus proche. Après de longs mois de négociations, Ramos avait finalement prolongé son contrat jusqu'en juin 2020, en profitant pour devenir l'un des éléments les mieux payés des Merengues. Un sacrifice payant pour le Real Madrid qui va voir son capitaine revêtir la tunique madrilène pour la 500e fois ce week-end.

Publicité
Publicité

More from GOAL.com

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon