Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Le Graët va recevoir Rabiot

logo de Sports.fr Sports.fr il y a 6 jours Thomas Pisselet
© Icon Sport

Le président de la FFF, Noël Le Graët, doit s’entretenir "prochainement" avec Adrien Rabiot, qui avait refusé d’être réserviste avant la Coupe du monde 2018.

Son refus d’être réserviste pour la Coupe du monde 2018 avait fait jaser. Pour ne pas dire beaucoup plus... Quatre mois plus tard, l’avenir d’Adrien Rabiot en équipe de France reste en suspens. Si Didier Deschamps, début septembre, a expliqué qu’il ne fermait pas la porte au milieu de terrain du PSG, le revoir cette année chez les Bleus paraît difficile à envisager. C’est en tout cas ce que laisse entendre le président de la fédération française de football, Noël Le Graët.

"Je dois le recevoir prochainement, confie le patron de la FFF dans les colonnes du quotidien régional Ouest-France. Il a fait une grosse bêtise, il ne sera pas puni éternellement, mais ce n’est pas certain que Didier le reprenne tout de suite…" Le prochain rassemblement, prévu en octobre, pour les matches contre l’Islande (le 11) et l’Allemagne (le 16), ne devrait donc pas être celui du grand retour en sélection du joueur parisien (23 ans).

Deschamps n'a "pas de souci avec lui"

Et pour celui de novembre, avec deux rencontres au programme face aux Pays-Bas (le 16) et à l’Uruguay (le 20), il faudra sans doute attendre de savoir ce que le patron de la "3F" et son jeune interlocuteur se sont dit. "Je ne veux pas prendre des décisions radicales. Je n’ai pas envie, a pour sa part récemment affirmé le sélectionneur tricolore, plus embêté par le fond que par la forme. Moi ce qui me gêne, c’est par rapport à ce que représente ce maillot-là."

Mais le problème pour Adrien Rabiot est aussi sportif. Depuis, les Bleus sont devenus champions du monde et une hiérarchie s’est instaurée à son poste. "DD" tenant à son esprit de groupe, réintégrer le Francilien ne sera pas évident. "Il reste un joueur de haut niveau et qui est français, a-t-il tout de même pris soin de rappeler. Il est jeune, il a le droit à l’erreur. Il a été mal conseillé. C’est sa vie, il a 23 ans, je n’ai pas eu de souci avec lui."

AUSSI SUR MSN - Équipe de France : Deschamps n'a "pas discuté" avec Rabiot (mais ne ferme pas la porte à un retour)

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE



Chaque semaine, ne manquez pas le meilleur de l'info!


Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon