Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ligue 2: Lorient relance la machine

logo de Sports.fr Sports.fr 08/11/2019 Thomas Siniecki

Lorient se retrouve en tête de la Ligue 2 vendredi soir, après son large et rapide succès face à Niort (4-1) à l'occasion de la 14e journée. Troyes est resté muet à Nancy (0-0). A Ajaccio et Lens de jouer, désormais, pour récupérer leurs places en tête du championnat.

Les Merlus stoppent l'hémorragie. (Icon Sport) Les Merlus stoppent l'hémorragie. (Icon Sport)

Ça commençait à bien faire pour Lorient. Après quatre matches sans victoire et même deux défaites d’affilée (1-0 contre Troyes, puis encore 1-0 à Lens), les Merlus ont décidé de passer à l’offensive vendredi. Au Moustoir, face à Niort, les hommes de Christophe Pelissier menaient 2-0 dès la 10e minute de jeu, puis 3-0 à la 25e, pour l’emporter finalement 4-1. Un score assez rare en Ligue 2, encore plus lorsqu’on sait que tout s’est décidé lors de cette première période, et même en 35 minutes seulement.

Après l’ouverture du score malencontreuse pour le gardien Quentin Braat, buteur contre son camp (6e), c’est Pierre-Yves Hamel qui a dégainé deux fois (3-0, 8e, 25e), dont la première sur penalty. Si Ibrahim Sissoko a permis aux Chamois de réduire l’écart et de sauver l’honneur (3-1, 30e), Yoane Wissa a presque immédiatement redonné trois buts d’avance aux Bretons (4-1, 34e). C’est le huitième but de la saison pour l’attaquant, qui n’avait pas marqué non plus depuis quatre matches. Le revoilà deuxième meilleur buteur du championnat, à égalité avec le Clermontois Adrian Grbic et à quatre buts de l’intouchable Havrais Tino Kadewere.

Les Lorientais profitent donc de cette belle soirée pour reprendre la tête, au moins provisoirement, avec un point d’avance sur Troyes accroché à Nancy (0-0). Sochaux, qui a encore profité de Havrais en perdition (1-0) – huitième match de rang sans victoire -, est troisième à deux points. Il faudra donc une victoire pour Lens et/ou Ajaccio afin de reprendre les devants, respectivement lundi à Rodez et samedi à Guingamp. A noter enfin le changement de lanterne rouge, le Paris FC ayant enlevé le match de la peur à Orléans (0-1).

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon