Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Manchester City: anglais obligatoire, pelouse à 19 mm, wifi coupé… les petits secrets de Guardiola

logo de RMC Sport RMC Sport 16/04/2018 D.W
Pep Guardiola © AFP Pep Guardiola

Manchester City a été sacré champion d’Angleterre ce dimanche après la défaite de Manchester United contre West Brom (0-1). Une réussite guidée par l’obsession du détail de Pep Guardiola au quotidien.

Si Manchester City n’a pas réussi à franchir le stade des quarts de finale de la Ligue des champions contre Liverpool, son sacre en Premier League ne souffre d’aucune contestation. Les joueurs de Pep Guardiola ont survolé le championnat et ont été sacrés à cinq journées de la fin après la défaite ce dimanche de Manchester United contre West Brom (0-1).

Surtout, l’entraîneur espagnol n’a rien voulu laissé au hasard tout au long de la saison afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles. Le Daily Mail a ainsi livré quelques secrets de l’ancien coach du Barça et du Bayern pour guider ses troupes vers la victoire.

A son arrivée, Guardiola a remodelé le vestiaire de manière circulaire pour faciliter les échanges entre joueurs. Le tunnel menant à la pelouse a aussi été repensé, avec des vitres transparentes pour se rapprocher des fans, alors que le wifi a été coupé dans certaines parties des installations de City pour éviter que les joueurs ne soient obnubilés par leurs téléphones.

L’anglais obligatoire au sein des vestiaires

Toujours côté communication, le Catalan a imposé l’utilisation de l’anglais pour tout son effectif, afin de faciliter la compréhension des consignes, mais aussi d’éviter la création de clans au sein des vestiaires. Côté terrain, Pep Guardiola s’est aussi montré très strict, en demandant à ce que les pelouses de l’Etihad Stadium et du centre d’entraînement soient coupées idéalement à 19 millimètres, sans jamais dépasser les 23. Mais en dépit de toutes ces règles, Guardiola sait également laisser un peu de liberté à ses joueurs et n'impose pas de mise au vert la veille des matchs, par exemple. Une alchimie gagnante.

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon