Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ocampos offre le nul à l'Argentine en Allemagne

logo de Sofoot Sofoot il y a 6 jours SB
© Fournis par MoneyTag

Allemagne 2-2 Argentine

Buts : Gnabry (16e) et Havertz (22e) pour la Mannschaft // Alario (66e) et Ocampos (85e) pour l'Albiceleste

Chacun sa mi-temps.

Face à une Argentine venue à Dortmund sans Messi, Agüero ou Di María, l'Allemagne a concédé le nul, ce mercredi soir au Signal Iduna Park (2-2), après avoir mené de deux buts à la pause.

Dans ce remake de la finale du Mondial 2014, le premier à se mettre en action se nomme Clément Turpin, qui colle rapidement une biscotte à Kimmich (11e), coupable d'avoir découpé Paredes pour enrayer la maîtrise argentine du début de partie. Mais l'arbitre français est vite éclipsé par Serge Gnabry qui, trouvé depuis la droite par Klostermann, résiste à quatre défenseurs dans la surface et devance Marchesín (1-0, 16e). En contre, l'attaquant du Bayern offre ensuite sur un plateau son premier but en sélection à Kai Havertz (2-0, 22e).

Derrière, la Mannschaft déroule, et Halstenberg est tout proche du 3-0, d'un coup franc enroulé qui échoue sur la barre (31e). Ce à quoi De Paul répond en envoyant une minasse de trente mètres sur le poteau (32e). Le salut argentin viendra du banc. Entré à la pause, Acuña délivre de la gauche un centre parfait que coupe de la tête Alario, décisif sur son premier ballon. À défaut de signer le doublé (77e), l'attaquant du Bayer Leverkusen est à l'origine de l'égalisation de l'Albiceleste, œuvre de Lucas Ocampos, buteur pour sa première cape.

L'Allemagne aura l'occasion de se remettre en confiance dès dimanche en Estonie, en éliminatoires de l'Euro 2020, face à un adversaire à qui elle en a passé huit (8-0) en juin. L'Argentine sera elle en Espagne, à Elche, pour y affronter l'Équateur.

Allemagne (3-4-3) : Ter Stegen - Can, Koch, Süle - Klostermann, Kimmich, Havertz (Rudy, 83e), Halstenberg - Brandt (Amiri, 67e), Gnabry (Serdar, 72e), Waldschmidt. Sélectionneur : Joachim Löw.

Argentine (4-2-3-1) : Marchesín - Foyth, Otamendi, Rojo (Acuña, 46e), Tagliafico - De Paul, Paredes - Pereyra (Saravia, 76e), Dybala (Alario, 62e), Correa (Ocampos, 46e) - Martínez. Sélectionneur : Lionel Scaloni.

Publicité
Publicité

Plus d'info : Sofoot.com

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon