En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pourquoi un retour de Ribéry à l’OM serait une (vraie) bonne idée

logo de Sport24 Sport24 19/05/2017 La rédaction

L’ailier français aurait été proposé à l’OM lors d’une visite du directeur sportif du club Andoni Zubizarreta au siège du Bayern Munich. Une perspective intéressante. A bien des égards…

sport24 © Panoramic sport24

Parce que c’est un gros poisson

L’OM est à la recherche d’une nouvelle tête de gondole pour son «OM Champions Project». D’un poids lourd. Après avoir attiré dans ses filets Patrice Evra et Dimitri Payet en janvier dernier,le club phocéen sait pertinemment qu’il n’est pas en capacité d’attirer les stars mondiales du moment.

Les moyens financiers ne sont pas illimités et sans Ligue des champions à offrir, difficile d’être particulièrement attractif. Franck Ribéry est certes un personnage clivant. Mais il ne laisse personne indifférent. C’est un nom qui parle. Attire. Intrigue. Un retour sur la Canebière, 10 ans tout juste après l’avoir quittée, aurait de quoi susciter une certaine curiosité.

Parce que son expérience est précieuse

Son palmarès parle pour lui : sept fois champion d’Allemagne, vainqueur de la Ligue des champions en 2013, de la Supercoupe d’Europe et de la Coupe du monde des clubs en 2013. Sans oublier une finale de la Coupe du monde en 2006 perdue face à l’Italie et une belle mais aussi frustrante troisième place au classement du Ballon d’Or 2013.

Hormis Patrice Evra, qui peut se targuer d’avoir un tel CV dans l’effectif olympien ? Personne. L’OM a besoin de joueurs qui ont cette culture de la gagne. Pour encadrer les Maxime Lopez, Florian Thauvin et autre Morgan Sanson, Franck Ribéry ne sera donc pas de trop. Un sacré guide.

Parce qu’à 34 ans, il a encore des canes

Si des doutes subsistaient – et se sont d’ailleurs confirmés – sur le niveau de forme de Patrice Evra à son arrivée l’hiver dernier, ce n’est pas le cas de Franck Ribéry. Certes, il n’a plus ses jambes de 20 ans. Mais avec 4 buts et surtout 18 passes décisives en 31 matches cette saison, il a de quoi faire pâlir de jalousie bon nombres d’ailier du Vieux Continent.

N’oublions pas que Carlo Ancelotti l’a titularisé à l’aller comme au retour face au Real Madrid en quarts de finale de la Ligue des champions. Laissant Kingsley Coman et Douglas Costa sur le banc. Un choix fort. Loin d’être anodin.

Parce que l’OM n’est pas très bien fourni dans ce secteur

On entend déjà des voix s’élever : «Il ne peut pas cohabiter avec Dimitri Payet», «ils vont se marcher sur les pieds». Mais avec une possible qualification pour la prochaine Ligue Europa et des envies de venir titiller Monaco et le PSG, l’OM aura forcément besoin de se renforcer.

Dans l’effectif actuel, seuls Rémy Cabella, Bouna Sarr et Clinton Njie - prêté par Tottenham -  sont des alternatives à l’international français et Florian Thauvin. C’est un peu léger. On peut également très bien imaginer Rudi Garcia décider de recentrer Dimitri Payet et ainsi placer Franck Ribéry dans son couloir gauche fétiche. Une éventualité à ne pas négliger.

Parce que c’est un ambianceur

On se souvient encore de cette image improbable d’un Franck Ribéry faisant ses adieux au Vélodrome au volant d’un tracteur en 2007. Il y eu aussi à cette époque des « crabes vivants (placés) sous l'oreiller de Wilson Oruma » selon Mamadou Niang ou encore les clés de voiture de Taye Taiwo données à un membre de la sécurité à la fin de l’entraînement.

Ribéry, c’est aussi ça. Un blagueur. Un grand farceur. Un ambianceur. Il a certes gagné en maturité depuis. Mais ces facéties, parfois un brin gênantes, peuvent être ciment important dans la cohésion d’un groupe.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports24.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon