Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Rabiot victime du Fair-play financier

logo de Sports.fr Sports.fr il y a 6 jours François Kulawik
© Reuters

La menace de nouvelles sanctions de la part de l’UEFA serait pour beaucoup dans la situation d’Adrien Rabiot au PSG.

Les neuf millions d’euros proposés par Antero Henrique n’ont pas suffi à le convaincre. Malgré une nouvelle offre une fois encore revue à la hausse, Adrien Rabiot a pour la quatrième fois refusé la proposition de prolongation du directeur sportif parisien. A en croire Paris United, ce sont en effet 10 millions d’euros de salaire que souhaiterait l’international tricolore.

Un salaire XXL qui devra également être assorti d’une tout aussi grosse prime à la signature. Et d'après ESPN, c’est bien cette prime qui ferait tiquer les dirigeants parisiens. Car plus que les avances assidues du Barça, c’est le Fair-play financier qui poserait problème, le club de la capitale étant de nouveau sous la menace de possibles sanctions de l’UEFA.

Le PSG dans l'attente

Sous le coup d'une enquête depuis désormais plus d’un an, les champions de France sont en effet dans l’attente du nouveau verdict de la chambre d’instruction de l'Instance de contrôle financier des clubs (ICFC), la chambre de jugement ayant décidé le mois dernier de renvoyer le cas du club de la capitale.

Selon le média américain, les dirigeants parisiens attendraient de connaître la décision de l’ICFC avant de répondre aux exigences financières du clan Rabiot. En espérant qu’il ne soit pas trop tard…

AUSSI SUR MSN: Deschamps: pour Rabiot il est "encore beaucoup trop tôt"

VIDÉO SUIVANTE
VIDÉO SUIVANTE

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon