Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Reconstruction de Notre-Dame de Paris : la filière bois se mobilise

Des arbres centenaires pour rebâtir Notre-Dame de Paris. Dans cette forêt normande, ces techniciens inspectent les chênes qui pourraient servir à reconstruire la charpente de la cathédrale. Taille, qualité et hauteur, tout est fait pour sélectionner le meilleur bois. "Cet arbre peut faire une très belle pièce de charpente parce qu'il y a entre 12 et 14 mètres de fût", explique Marc Morcel, technicien forestier de l'Office national des forêts. Un charpentier prêt à servir Une filière bois mobilisée. Un atelier de charpentier à Angers (Maine-et-Loire) s'apprête aussi à participer aux travaux de rénovation. "On a aujourd'hui en stock dans notre parc à bois du chêne avec des longueurs qui vont jusqu'à 17 mètres et des sections de 40 ou 60 centimètres, que nous pouvons réutiliser pour faire les charpentes à l'identique de ce qui était fait à l'époque du XIIIe et du XIVe siècle", détaille Fabien Pelletier, président des Ateliers Perrault.
image beaconimage beaconimage beacon