Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Russie-Arabie Saoudite: l'important c'est les trois points

logo de RMC Sport RMC Sport 14/06/2018 Rédaction

La Russie a parfaitement débuté son Mondial 2018 avec une large victoire en ouverture contre l’Arabie saoudite ce jeudi (5-0) à Moscou. Le pays hôte n’avait plus remporté le moindre match depuis le 7 octobre 2017, et se rassure pour la suite de la compétition.

Gazinsky, grande première

Il n’avait encore jamais marqué jusque-là en 6 sélections. Yury Gazinsky ne pouvait choisir meilleur jour pour débloquer son compteur personnel avec la Russie. Le milieu de terrain de 28 ans de Krasnodar restera à jamais comme le premier buteur de la Coupe du monde 2018, d’une belle tête croisée dès la 12e minute de jeu contre l’Arabie saoudite sur un centre parfait de son compère Aleksandr Golovin. Ce dernier réalisera d'ailleurs un match énorme, avec une deuxième passe décisive pour Dzyuba sur le 3-0, et un coup-franc direct pour le 5-0. 

Le festival Cheryshev

La joie des Russes © AFP La joie des Russes

Remplaçant au coup d’envoi, Denis Cheryshev a réalisé une "Dugarry". Comme le Français en 1998, l’attaquant russe a dû suppléer au pied levé dès le premier match le titulaire Alan Dzagoev, victime d’une blessure musculaire à la 24e minute, et a trouvé le chemin des filets. Le temps de se mettre en jambes, le joueur de Villarreal a ensuite réalisé un petit festival avant la pause pour faire le break: ballon piqué pour coucher deux défenseurs, puis frappe puissante du gauche sous la barre. Et que dire de son second but? Dans le temps additionnel en fin de match, le gaucher a de nouveau enflammé le stade Lujniki d'une frappe de l'extérieur du pied dans la lucarne du gardien saoudien. Tout simplement magnifique!

La Russie se rassure

Certes, l’opposition livrée par l’Arabie saoudite n’avait vraiment rien de flamboyante. Mais quand même. La Russie abordait son Mondial dans le doute, après des derniers matchs de préparation assez inquiétants. Les joueurs de Stanislav Cherchesov restaient sur 7 rencontres sans victoire avant ce jeudi, et leur dernier succès remontait au 7 octobre 2017 face à la Corée du Sud (4-2). Sous les yeux de Vladimir Poutine et avec la pression de débuter à domicile, les Russes ont rapidement évité le piège saoudien pour se lancer avec brio dans ce groupe A. Trois points bienvenus et une différence de buts soignée avant d’affronter l’Égypte puis l’Uruguay, deux adversaires qui s’annoncent bien plus redoutables.

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon