Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Tops/Flops Strasbourg-PSG : l’entrée décisive de Mbappé, Verratti dans un mauvais soir

logo de Sport24 Sport24 06/12/2018 Jérémy Vasseur

Le PSG a concédé un deuxième match nul consécutif en Ligue 1, sur la pelouse Strasbourg (1-1). Retrouvez les Tops et les Flops de cette rencontre.

sport24 © AFP sport24

TOPS

Mbappé a réveillé Paris Son entrée a fait le plus grand bien au PSG. Préservé mais finalement lancé dès la pause, Kylian Mbappé s‘est rapidement illustré. Ses appels et sa percussion ont fait reculer une défense strasbourgeoise jamais inquiétée en première période. C’est lui qui a obtenu le penalty transformé par Cavani, en provoquant une faute de Lala.

Martin, capitaine irréprochable Vainqueur du PSG la saison dernière, Strasbourg a de nouveau accroché le club de la capitale. Le Racing a notamment pu s’appuyer sur la grosse prestation de Jonas Martin dans l’entrejeu. Le capitaine alsacien, efficace à la récupération et très pressant, a symbolisé la domination du milieu de terrain strasbourgeois sur son homologue parisien en première période.

FLOPS

La première période ratée du PSG Sans Neymar, Di Maria ou Marquinhos (mis au repos), ni Mbappé et Thiago Silva laissés sur le banc, le club de la capitale a livré une première période d’une indigence totale. Brouillons et peu incisifs, les Parisiens ne se sont procuré aucune occasion notable en quarante-cinq minutes. Très agacé, Thomas Tuchel n’a pas hésité à revoir ses plans dès la pause.

Verratti hors sujet Laissé sur le banc à Bordeaux (2-2), Marco Verratti a retrouvé sa place dans l’entrejeu parisien. Un retour raté. Très brouillon, avec un total de 23 ballons perdus (Opta), l’international italien a symbolisé toutes les insuffisances de son équipe en première période. Et même après la pause, il n’est jamais parvenu à trouver la bonne passe vers ses attaquants.

Choupo-Moting porté disparu Eric-Maxim Choup-Moting a profité du turn-over pour glaner sa deuxième titularisation de la saison. Mais l’attaquant camerounais a vécu un match très pénible. Sevré de bons ballons, il n’a pas existé. Que ce soit dans l’axe en première période, ou sur le côté gauche après la pause.


AUSSI SUR MSN : Strasbourg - PSG (1-1) : «On ne s'inquiète pas», assure Verratti

Relire la vidéo

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports24.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon