Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Tuchel: « Dortmund, c’est dans quatre semaines… »

logo de Sports.fr Sports.fr 14/01/2020 François Tesson
Thomas Tuchel © Fournis par Sports.fr Thomas Tuchel

Thomas Tuchel en a marre d’être interrogé à chaque conférence de presse sur ce qui sera sa composition d’équipe pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Surtout que des conclusions différentes sont tirées après chaque match. Le PSG retrouve Monaco ce mercredi soir en match en retard de Ligue 1, trois jours […]

Thomas Tuchel en a marre d'être interrogé à chaque conférence de presse sur ce qui sera sa composition d'équipe pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Surtout que des conclusions différentes sont tirées après chaque match.

Le PSG retrouve Monaco ce mercredi soir en match en retard de Ligue 1, trois jours après avoir disputé... le match retour (3-3) au Parc des Princes. Mais ce n'est pas seulement pour cela que Thomas Tuchel est frappé par un sentiment de déjà-vu. L'entraîneur allemand ne cache plus qu'il est agacé par les questions sur ce que doit être son équipe type dans l'optique de la confrontation contre le Borussia Dortmund en Ligue des champions.

"Avant le match on nous a dit qu'on avait trouvé un 11 type. On fait 3-3 et on me demande si l'organisation est un problème... Pour faire de bonnes réponses, il faut aussi poser des bonnes questions...", a confié Tuchel ce mardi en conférence de presse, sans cacher sa lassitude.

Pourtant, comme il l'avait fait la semaine dernière, le technicien allemand a rappelé tout la difficulté du système qu'il a mis en place, ce fameux 4-4-2 avec les Quatre Fantastiques (Neymar, Di Maria, Mbappé et Icardi) associés en attaque. "Si on joue en 4-4-2, on doit jouer d’une certaine manière. Il faut être attentif, et on va s’ajuster, a expliqué Tuchel, relaye RMC. Dans le foot, ça dépend de beaucoup de choses, tout va ensemble. Ça dépend de quand, où et pourquoi on perd le ballon. Devons-nous alors faire un contre-pressing? En sommes-nous capables?"

Et quant à savoir si ce match contre Monaco peut servir de préparation en vue de ce fameux match aller à Dortmund, Tuchel botte en touche. "Ce sera un match complètement différent que contre Dortmund parce que Monaco c'est demain et Dortmund c'est dans quatre semaines !", a-t-il rappelé. Surtout que, d'ici là, le PSG a encore huit matches à jouer... dont quatre déplacements de suite à venir.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon