Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

VIDEO. "Football Leaks" : pour applaudir les supporters après les matchs, les joueurs du PSG touchent jusqu'à 375 000 euros de prime

Dans la vie d'une star du foot, tout se rémunère, même l'ethique et les remerciements aux supporters. C'est ce qu'a observé l'émission de France 2 "Envoyé Spécial", diffusée jeudi 8 novembre, en enquêtant sur les "Football Leaks". Parmi les documents dévoilés par des lançeurs d'alerte, on trouve les contrats des joueurs du PSG, qui comprennent notamment une prime d'éthique. Parmi les conditions pour obtenir cette prime, on trouve l'obligation de "saluer et remercier les supporters, avant et après chaque match". La prime d'éthique grimpe jusqu'à 375 000 euros mensuels dans le cas de Neymar. Elle s'élève à 117 000 euros pour Kylian Mbappé, 70 000 euros pour Daniel Alves, Angel Di Maria et Edinson Cavani, ou encore 33 000 euros pour Thiago Silva. Un moyen de sanctionner les joueurs Si leurs montants n'étaient pas forcément connus, d'autres médias avaient évoqué l'existence de ces primes d'éthique au PSG par le passé, et le club lui-même la mentionne quand elle sert à sanctionner un joueur. Ainsi, Marco Verratti s'est vu "retirer une partie de sa prime d'éthique mensuelle" après son contrôle routier en état d'ivresse fin octobre, avait annoncé le PSG. Et cette pratique n'est pas forcément vue comme un avantage financier pour les joueurs. L'UNFP, syndicat des joueurs de foot professionnels, y est opposé car elle y voit "une manière de modifier unilatéralement les conditions de rémunération d’un salarié", expliquait son président au Monde en 2016. A l'époque, elle avait été retirée au défenseur parisien du PSG Serge Aurier, qui avait insulté traité son coach Laurent Blanc de "fiotte" sur le réseau social Periscope. En avril, Hatem Ben Arfa avait attaqué le PSG pour contester, notamment, la supression d'un mois de sa prime d'éthique, qu'il assimilait à une amende déguisée, une pratique interdite dans le football français.
image beaconimage beaconimage beacon