Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Marseille : Un podium à conquérir enfin

logo de Sport24 Sport24 10/08/2018 Teddy Vadeevaloo
sport24 © AFP sport24

Frustré en fin de saison dernière par une 4e place en Ligue 1, l’Olympique de Marseille repart au combat pour tenter de se positionner enfin dans les trois meilleures équipes de notre championnat.

L’attente est longue pour l’OM et ses supporters. Depuis la saison 2012-2013 (2 ), le club olympien n’est pas parvenu à se hisser sur le podium du championnat et, par conséquent, à se qualifier pour la Ligue des champions. Un objectif pourtant nécessaire pour espérer attirer de meilleurs joueurs, avec un manque à gagner de 36 millions d’euros en cas de non-qualification. 5 en 2016-2017, 4 en 2017-2018, Marseille doit augmenter ses objectifs cette saison : «On va essayer de faire mieux que la saison dernière, affirme Rudi Garcia. Il faut prendre autant de plaisir. Si on peut faire mieux, on ne va pas se gêner en championnat, il faut accrocher une place en Ligue des champions. Et également gagner des trophées nationaux, ou européens. L’OM doit redevenir une équipe qui gagne.»

Un mercato décevant jusqu’à présent

Le mercato de l’OM peine à avancer. Si l’effectif n’a pas bougé, les renforts tardent à arriver, le défenseur croate Duje Caleta-Car étant la seule arrivée notable. Quid de l’attaquant pressenti ? Le club phocéen est à la recherche de la perle rare pour renforcer un secteur où Valère Germain et Kostas Mitroglou (9 buts tous les deux) ont manqué de constance. Même si Rudi Garcia ne fait pas de cette recherche une priorité : «Il n’y a pas de raisons de bousculer ce groupe. On parle beaucoup d’un avant-centre, mais je rappellerai que le problème de la saison dernière était défensif. On a marqué 122 buts tcc donc on n’a pas forément de besoins en attaque. Les supporters doivent le comprendre.»

Au-delà du mercato, la préparation estivale n’a pas été des plus convaincantes avec un seul succès en sept matches amicaux. Mais Dimitri Payet, présent en conférence de presse mercredi, reste confiant : «Les matches amicaux sont là pour faire des tests. On n’a gagné qu’un match mais on a vu ce qu’il ne fallait pas faire. On va rectifier tout ça, apprendre de nos erreurs. L’essentiel, c’est d’être prêts face au TFC.» 

Le public comme motivation principale face au TFC

Face à Toulouse, pour la première journée de championnat ce vendredi (20h45), l’OM jouera devant un public nombreux, à guichets fermés. Rudi Garcia compte ainsi sur les supporters pour faire un résultat : «On a envie, on est assez excités avec ce groupe quasiment inchangé. Avoir au mois d’août un stade Vélodrome plein, ce n’est que du bonheur. Même si on n’est pas prêts, il faut que ça booste les joueurs, qu’ils aient envie de donner le maximum. Il faut être capables de se surpasser et de faire un résultat, au-delà même de la manière. (…) Ca va se jouer à l’envie, à la détermination devant un stade à guichets fermés.»

A noter que l’entraîneur français a indiqué que certains Mondialistes (Mandanda, Rami, Caleta-Car) ne seraient pas prêts pour jouer cette rencontre, seul Thauvin figurant dans le groupe. Un match important, donc, à gagner, histoire de débuter cette saison sur les mêmes bases que lors de l’exercice précédent (victoire 3-0 face à Dijon). Mais avec un autre scénario à la fin si possible.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports24.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon