Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Se contenter de défendre contre Arsenal ? Ce n’est ni l’ADN ni l’envie du Stade Rennais

logo de Football 365 Football 365 il y a 6 jours Arthur Merle

Alors que Rennes découvre un niveau jamais atteint jusqu’ici dans son histoire sur la scène européenne, le club breton pourrait être tenté de vouloir tenir ses deux buts d’avance contre Arsenal, jeudi. Mais ce n’est ni l’ADN de la formation de Julien Stéphan, ni sa volonté.

Rennes / Arsenal © Panoramic Rennes / Arsenal

Victorieux d’Arsenal (3-1) au match aller, disputé au Roazhon Park, Rennes est en position favorable au moment d’aborder son match retour contre les Gunners, jeudi (21h00) à l’Emirates Stadium. Qui aurait imaginé un tel scénario au moment du tirage au sort de ces huitièmes de finale de finale de Ligue Europa ? Certainement pas grand monde. Même inexpérimentés sur la scène européenne, même menés dès l’entame de match, les Bretons n’ont rien calculé pour aller décrocher l’un des plus grands exploits de leur histoire. Ils ne s’étaient pas posés davantage de questions face au Betis Séville au tour précédent, au moment, notamment, d’aller chercher leur qualification dans un bouillant stade Benito Villamarin. Cette fois, la donne est différente : le SRFC devra tenir son résultat à Londres. Ou plutôt le bonifier. Car il n’est pas programmé pour attendre.

Rennes, une équipe bâtie pour le jeu

Hatem Ben Arfa © Fournis par Media 365 Hatem Ben Arfa Rennes a en effet réussi à garder sa cage inviolée à 13 reprises cette saison, toutes compétitions confondues. Mais n’est que la 12eme défense de Ligue 1 avec 35 buts encaissés en 27 rencontres. Plus que dans les stats, c’est dans ce qu’elle produit depuis l’arrivée de Julien Stéphan et dans son onze type que l’on retrouve l’ADN d’une formation tournée vers l’avant plutôt que l’inverse. Ainsi, associer Benjamin André et Clément Grenier à la récupération, derrière notamment un Hatem Ben Arfa qui est loin d’être le roi du repli, est audacieux. Surtout quand c’est Ismaïla Sarr qui occupe l’un des couloirs, avec une capacité à défendre moins importante que celle de Benjamin Bourigeaud. Difficile, donc, d’imaginer Rennes se présenter à l’Emirates en bétonnant. Et ce n’est d’ailleurs, sans surprise, pas le plan de Julien Stéphan : « On vient avec l’objectif et l’ambition de marquer au moins un but. Si on se contente de défendre, on va rencontrer de grandes difficultés. On ne va pas penser directement au résultat », a assuré le coach rennais en conférence de presse jeudi.

Cette saison, Arsenal et sa défense font deux

Surtout qu’en face, Arsenal est évidemment plus dangereux avec le ballon. Mais surtout loin, très loin d’être une référence européenne défensivement, en particulier cette saison. Les Londoniens présentent la moins bonne défense du Big Four anglais, et seul Manchester United fait moins bien dans le Top 7. Et puis, comment oublier la prestation catastrophique de Sokratis jeudi dernier, la passivité collective sur le second but ou encore la totale désorganisation sur la tête du break de Sarr. En clair, ne pas aller titiller la formation d’Unai Emery sur ce qui est son immense point faible serait du gâchis. Sans compter qu’indépendamment de l’adversaire, il n’y a que rarement du bon à attendre que les choses se passent. Même l’Atlético Madrid en a payé les frais contre la Juventus Turin mardi soir. Rennes n’a rien calculé depuis le début de sa belle aventure européenne et n’est surtout pas jeudi qu’il faudra commencer à le faire. « On va chercher à jouer avec nos qualités et nos forces, en essayant de poser des problèmes à cette équipe d’Arsenal qui, j’en suis convaincu, sera encore plus forte qu’à l’aller ». Il n’y a plus qu’à.

AUSSI SUR MSN: 8es - Stéphan : "Marquer au moins un but"

Relire la vidéo

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus de Football 365

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon