Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Comment participer à une introduction boursière ?

logo de BFMTV BFMTV 11/08/2018 BFM Pratique Finances Perso

Une introduction en bourse n’est pas un acte anodin pour une entreprise. En ouvrant son capital à des investisseurs privés, l’entreprise lève des fonds mais elle fait entrer des inconnus dans le capital de la société. Une introduction boursière peut néanmoins être l’occasion pour un investisseur de réaliser une belle plus-value sur le long terme. Voici comment participer à une introduction boursière.

Cet article n'a pas été rédigé par les journalistes de BFMTV.com

Il existe de nombreuses raisons qui poussent une entreprise à s’introduire sur un marché boursier : accélérer la mise au point d’un produit, développer son implantation à l’international, mettre en place une nouvelle chaîne de production, etc. Dans tous les cas, une introduction en bourse vise avant tout à lever des nouveaux financements pour répondre à une ambition qui demande des moyens conséquents. Une introduction en Bourse permet aux investisseurs d'acquérir une partie du capital de la société sous forme d’actions. Ces investisseurs deviennent actionnaires de l'entreprise s'ils acceptent de payer le prix proposé par l’entreprise. Une entreprise peut s’introduire en bourse via une ouverture de son capital si l'entreprise n'a pas encore émis d’actions ou par augmentation de capital si l'entreprise est déjà présente sur les marchés en actions.

Avant d’investir dans une entreprise qui souhaite s’introduire en bourse, il faut nécessairement que l’investisseur possède des supports de placements capables d’accueillir des actions : cela peut être un compte-titre ou un PEA en espérant que l’entreprise nouvellement cotée soit éligible au PEA. Les formalités pour ouvrir un compte-titres ou un PEA sont assez simples, il suffit que l’investisseur remette le dossier d’ouverture auprès de sa banque, de son assureur ou de son courtier en ligne. Il est de son intérêt de comparer les différentes offres qui lui sont proposées, car elles ne sont pas identiques.

La première chose à faire avant d’investir dans une entreprise qui souhaite lever des capitaux par le biais d’une introduction boursière est de connaître parfaitement son activité ainsi que son offre de produits et de services. En général, la notice d’introduction publiée par l’entreprise résume tous les éléments financiers et commerciaux qu’il faut connaître de l’entreprise. Il s’agit d’une source d’information utile mais pas toujours suffisante pour l’investisseur avisé. Il convient donc de croiser différentes sources d’informations pour avoir une idée claire sur ses objectifs, ses attentes, ses ambitions, etc.

Comment participer à une introduction boursière ? © BFMTV.com Comment participer à une introduction boursière ?

Cette notice d’introduction doit être certifiée conforme par l'Autorité des marchés financiers, seule autorité en France habilitée à bloquer ou approuver une introduction boursière. Sans le visa de l'AMF, l'émission de nouvelles actions ne peut avoir lieu. Une fois que vous avez en main tous les renseignements sur l'opération, la santé financière et les perspectives de l'entreprise, il suffit de prendre contact avec le gestionnaire de votre support (compte-titre, PEA, assurance-vie...) par lequel vous souhaitez passer pour souscrire. Si vous êtes en mesure de placer vous-même vos ordres, vous pouvez accomplir les formalités de souscription vous-même sans faire appel à un intermédiaire.

En matière d’introduction boursière, les entreprises peuvent soumettre différents types d’offres aux investisseurs. Le prix à payer pour obtenir une action dépendra de la procédure de mise sur le marché choisi par l'entreprise. Il existe plusieurs dispositifs pour les introductions boursières dont les deux principaux sont l’offre à prix ouvert et l’offre à prix ferme.

L’Offre à Prix Ouvert est l’offre la plus fréquente en matière d’introduction boursière. En plaçant son ordre, l’investisseur doit indiquer le montant qu’il souhaite investir dans l’entreprise. Le prix d’une action sera alors établi en confrontant le montant total que les investisseurs souhaitent apporter et le nombre de titres que l'entreprise souhaite émettre. Par exemple, si le montant pouvant être collecté est de 600 000 euros et que la quantité d'actions émises est de 20 000, le cours d'introduction sera de 30 euros.

L’Offre à Prix Ferme est assez rare, elle est aussi connue comme offre à Prix Fixe. Comme son nom l’indique, l'offre à prix ferme fixe le prix de l'action par avance. Sur cette base, les investisseurs savent exactement combien d'actions ils peuvent acquérir en fonction du montant de leur investissement.

Participer à une introduction boursière peut être l’occasion de réaliser de belles plus-values pour les investisseurs. Mais attention ! Ce type d'investissement est risqué et peut occasionner plusieurs types de frais. Il convient de vous renseigner sur les frais pratiqués par la banque ou le courtier en ligne que vous avez choisi.

Publicité
Publicité

Plus de BFMTV

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon