Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Mondial 2018: les statistiques et records à connaître

logo de Sport24 Sport24 13/06/2018 Alexis Relandeau-Descamps

Statistiques individuelles

sport24 © Reuters sport24

2 – Franz Beckenbauer (Allemagne) et Mario Zagallo (Brésil) sont les seuls à avoir été sacrés champions du monde à la fois en tant que joueur mais également comme sélectionneur. Didier Deschamps, s’il amène l’équipe de France au bout, pourrait entrer dans cette catégorie très fermée.

5 – Trois joueurs sont parvenus à disputer cinq Coupe du monde dans leur histoire. Le Mexicain Antonio Carbajal entre 1950 et 1966, l’Allemand Lothar Matthaüs entre 1982 et 1998 et l’Italien Gianluigi Buffon entre 1998 et 2014. Un autre joueur peut les rejoindre en Russie. Il s’agit du Mexicain Rafael Marquez. L’ancien défenseur de l’AS Monaco n’a manqué aucune édition depuis 2002 et figure encore dans le groupe des 23 de la « Tri ».

5- Un seul joueur a réussi l’exploit d’inscrire cinq buts dans une seule et même rencontre lors d’un Mondial. En 1994 aux États-Unis, le Russe Oleg Salenko avait réalisé un quintuplé face au Cameroun. 10 – Fabien Barthez (France) et Peter Shilton (Angleterre) partagent un record. Les deux gardiens ont chacun bouclé dix rencontres de Coupe du monde sans encaisser le moindre but, entre 1982 et 1990 pour l’Anglais et entre 1998 et 2006 pour le Français.

10,8 - C’est le temps, en secondes, qu’il avait fallu à l’attaquant Hakan Sukur pour inscrire le premier but du match pour la troisième place du Mondial 2002 entre la Corée du Sud et la Turquie. C’est bien entendu la réalisation la plus rapide en Coupe du monde. 

13 – Just Fontaine est le meilleur buteur sur une édition, avec 13 réalisations. Il est, de plus, le meilleur artificier tricolore en Coupe du monde. Il devance Thierry Henry (6 réalisations), Michel Platini et Zinédine Zidane (5), et Raymond Kopa et Dominique Rocheteau (4).

16 - Miroslav Klose a inscrit seize buts en Coupe du monde avec l’Allemagne entre 2002 et 2014, c’est le record absolu. Une marque qui pourrait tenir à moins que Thomas Muller, son compatriote, qui a déjà marqué à dix reprises (5 en 2010 et 5 en 2014), ne parvienne à le rejoindre.

16 – Lors du huitième de finale entre la Belgique et les États-Unis en 2014 au Brésil, Tim Howard, le gardien des Américains, avait réalisé seize arrêts. Du jamais vu.

17 -  Norman Whiteside a participé à la Coupe du monde 1982 avec l’Irlande du Nord alors qu’il était seulement âgé de 17 ans et 42 jours. C’est à l’heure actuelle le joueur le plus jeune à avoir disputé un Mondial. En Russie, le joueur le plus juvénile sera Australien, Daniel Arzani. Le Soceroos a eu 19 ans au mois de janvier.

25 – C’est le nombre de matches joués par Lothar Matthaüs en Coupe du monde avec l’Allemagne. Personne ne fait mieux et même, personne ne s’en approche pour le moment.

27 – Le sélectionneur le plus jeune à avoir dirigé un match de Coupe du monde est Argentin et se nomme Juan José Tramutola en 1930. Il avait 27 ans. En Russie, pas de record, mais c’est Alliou Cissé, sur le banc du Sénégal, qui sera le plus jeune du haut de ses 42 ans.

45 -  Le record du joueur le plus âgé est actuellement détenu par Faryd Mondragon. Le gardien sud-américain avait participé à Colombie-Japon, lors du Mondial 2014 au Brésil, malgré ses 43 ans. Cette marque devrait tomber très rapidement puisque le gardien égyptien, Essam El Hadary, va disputer sa première Coupe du monde à 45 ans.

71 -   Avec ses 71 ans (mars dernier), Oscar Tabarez fait figure de vieux briscard sur le banc pendant ce Mondial. L’Uruguayen ne bat cependant pas le record, pour quelques mois, du sélectionneur le plus âgé puisque c’est l’Allemand Otto Rehhagel (71 ans et 317 jours) qui le détient lorsqu’il était à la tête de la Grèce en 2010.

165 – C’est en centimètres, la taille du plus petit joueur présent en Russie. Ils sont même trois cette année : le Colombien Fernando Quintero, le Saoudien Alshehri Yahia et le Suisse Xerdan Shaqiri mesurent tous 1,65 m.

201 -  Le Croate Lovre Kalinic culmine à plus de deux mètres (2,01 m, soit 201 cm). C’est le sélectionné le plus grand présent dans ce tournoi. A ce petit jeu-là, il devance d’un rien le Danois Jannik Vestergaard (2,00 m).

Statistiques d’équipe

2- Seulement deux nations sont parvenues à conserver leur titre dans l’histoire de la compétition : l’Italie (1934 et 1938) et le Brésil (1958 et 1962).

2 – C’est le plus petit nombre de buts encaissés par un vainqueur. Cela est arrivé à trois reprises : France 1998, Italie 2006 et Espagne 2010. On dit souvent que la meilleure défense est sacrée à la fin, cela semble donc se confirmer.

5- Le Brésil a remporté à cinq reprises la Coupe du monde (1958, 1962, 1970, 1994 et 2002). Personne ne fait mieux. L’Italie et l’Allemagne suivent avec quatre titres. La France n’en compte qu’un seul, celui de 1998 bien entendu.

7 -   A sept reprises, l’Allemagne a affronté l’Argentine, ce qui en fait l’affiche la plus régulière à travers les différentes Coupe du monde. A noter que ces deux nations se sont même jouées trois fois en finale (1986, 1990 et 2014). Allemagne – Serbie ou encore Brésil – Suède ont également eu lieu à sept reprises dans l’histoire du Mondial.

8 – Seulement huit nations ont été sacrées championnes du monde dans l’histoire du Mondial en 20 éditions : Allemagne, Angleterre, Argentine, Brésil, Espagne, France, Italie et Uruguay.

8- L’Allemagne est apparue huit fois en finale de la Coupe du monde pour quatre titres et quatre défaites.

21 – C’est le nombre de participations du Brésil en Coupe du monde (2018 inclus). C’est la seule sélection à ne pas avoir manqué de Mondial. L’Allemagne en totalise maintenant 19 alors que l’Italie, absente de l’événement, reste à 18. La France est à 15.

27 – La Hongrie a inscrit 27 buts (en cinq matches) durant l’édition 1954 où elle s’était inclinée en finale face à l’Uruguay. Total le plus élevé dans l’histoire de la compétition.

70 – Le nombre de matches gagnés par le Brésil en Coupe du monde. Aucune autre nation ne fait mieux.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports24.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon