Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

L’impuissance du Real résumé en un chiffre

logo de Sports.fr Sports.fr 12/10/2018 François Kulawik

A la peine offensivement, avec désormais quatre matches sans le moindre but, le Real Madrid multiplie pourtant les passes.

Sergio Ramos. (Reuters) Sergio Ramos. (Reuters)

Les dernières prestations du Real Madrid ne sont pas sans rappeler celles de l’Espagne lors de la dernière Coupe du monde, notamment son match des huitièmes de finale face à la Russie. La Roja a eu beau avoir le monopole du ballon, c’est bien le pays hôte qui a eu le dernier mot aux tirs au but, Andres Iniesta et consorts s’étant perdu dans un jeu de passes stérile.

Trois mois plus tard, les Merengue, entraînés par Julen Lopetegui, l’ancien sélectionneur espagnol, tout du moins jusqu’à la veille du Mondial russe font face aux mêmes maux. Car si le Real en est désormais à 409 minutes sans le moindre but, la deuxième pire disette offensive de l’histoire du club,  ce n’est pas faute d’avoir le contrôle du jeu.

Le jeu penche vers l'arrière

Pour preuve, cette statistique relevée par Marca: les champions d’Europe en sont déjà à 5003 passes effectuées en huit journées de Liga, soit à peine moins que le Barça, référence en la matière. Mais si les Madrilènes peuvent également se targuer du deuxième plus gros total de centres (182), ils peinent à se montrer dangereux.

Peut-être parce que le joueur qui touche le plus de ballons depuis le début de saison n’est autre que Sergio Ramos (614), pas le plus à l’aise pour lancer les offensives. A contrario, Luka Modric, attendu comme le dépositaire du jeu de la Maison Blanche n’a fait que 329 passes. Ce qui est pour le moins révélateur de son innocuité offensive…


AUSSI SUR MSN : Eden Hazard répond à la question d'un transfert au Real

Relire la vidéo

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Sports.fr

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon