Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Benoît Paire offre le break à son adversaire… sans jouer

logo de RMC Sport RMC Sport 09/11/2018 RMC Sport

Excédé par une décision arbitrale qu'il jugeait contestable, Benoît Paire a abandonné un break à son adversaire dans le deuxième set, sans même jouer les derniers points, jeudi à Mouilleron-le-Captif. Il a finalement été éliminé en trois manches (6-3, 1-6, 6-7) d'un tournoi Challenger dont il était le favori.

Benoît Paire offre le break à son adversaire… sans jouer © @AFP Benoît Paire offre le break à son adversaire… sans jouer

Benoît Paire est un homme généreux. Autant d'abnégation et d'altruisme, on n'avait jamais vu ça sur un court de tennis. Son adversaire était en difficulté, il lui a offert un break. L’Avignonnais sera bien à Villeneuve-d’Ascq pour la finale de la Coupe Davis contre la Croatie, à la fin du mois de novembre (du 23 au 25). Mais en qualité de supporter et de fervent soutien pour ses partenaires, seulement. C’est peut-être mieux ainsi.

Car l’enfant terrible du tennis français a encore offert un triste exemple de ce qu’il est capable de produire de pire sur un court de tennis, jeudi au tournoi de Mouilleron-Le-Captif (Challenger), dont il était la tête d'affiche. Plutôt bien parti contre le Russe Alexey Vatutin, avec un set d’avance (et 2-1 pour son adversaire dans la deuxième manche), le tennisman français a complètement dégoupillé à la suite d’une plainte formulée auprès de l’arbitre.

Une défaite en trois sets pour finir

Ce dernier se serait trompé dans le score et le joueur français, s'estimant lésé dans cette affaire, tenait à lui signaler. L'incertitude demeure toutefois sur la teneur exacte des propos tenus par Benoit Paire. Toujours est-il que son adversaire a activement participé à la discussion. Le jeu s'est poursuivi après l'incident et, dépité, Paire a finalement pris la décision de ne pas disputer les derniers points.

Et donc d’offrir le break à son adversaire. C’est finalement Alexey Vatutin, après un court instant de flottement, qui a pris la peine d’expliquer la situation rocambolesque à l’arbitre, lequel validera cette séquence absurde. Pour la petite histoire, Paire n’a plus inscrit le moindre de jeu dans la deuxième manche, remportée 6-1 par le Russe, avant de céder la troisième et le match au jeu décisif.

AUSSI SUR MSN: ATP - Metz 2018 - Benoit Paire la Coupe Davis en tête : "Physiquement, je suis en bout de piste"

Relire la vidéo

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon