Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

En larmes, Murray annonce qu'il va arrêter sa carrière

logo de RMC Sport RMC Sport 11/01/2019 Clément Chaillou avec AFP

Handicapé par sa hanche droite depuis l'été 2017, l'ex-numéro un mondial Andy Murray a annoncé ce vendredi qu'il stoppera sa carrière cette année, au mieux après Wimbledon.

Andy Murray © AFP Andy Murray

C'est une petite bombe qui vient de tomber à trois jours du début de l'Open d'Australie. Une petite bombe, et une bien triste nouvelle. Le tennisman écossais Andy Murray, 31 ans et ancien numéro un mondial, a fondu en larmes ce vendredi lors d'une conférence de presse, et annoncé qu'il va devoir, malgré lui, mettre un terme à sa carrière cette année.

Murray, trois fois vainqueur d'un tournoi du Grand Chelem, s'était retiré de l'Open d'Australie 2018 pour subir une opération de la hanche, qui le fait souffrir depuis l'été 2017, et n'était revenu sur les courts qu'en juin, au tournoi du Queen's à Londres. Il n'avait ensuite participé qu'à quatre autres tournois avant d'achever sa saison en septembre et de se concentrer sur sa remise en forme.

Mais il a été sorti au deuxième tour du tournoi de Brisbane la semaine dernière et a renoncé jeudi après moins d'une heure lors d'un match d'entraînement avec Novak Djokovic. "Je peux jouer avec des limitations. Mais avoir les limitations et la douleur ne me permet pas de prendre du plaisir en compétition ou à l'entraînement", a déclaré à Melbourne l'actuel 229e à l'ATP.

Il veut finir dans son jardin

Conscient qu'il ne pourra jamais retrouver son meilleur niveau, ni même de bonnes sensations, l'Ecossais a donc décidé d'arrêter les frais. "J'ai fait à peu près tout ce que je pouvais pour essayer que ma hanche aille mieux, et ça n'a pas beaucoup aidé, a expliqué Murray. Il est possible que l'Open d'Australie soit mon dernier tournoi".

Mais il devrait tout de même serrer les dents quelques semaines de plus pour tenter d'achever sa carrière dans son jardin, à Wimbledon, en juillet prochain. "Wimbledon est l'endroit où j'aimerais arrêter de jouer, mais je ne suis pas certain que je pourrai le faire", a-t-il glissé.

Murray a toutefois souligné qu'il jouera bien son premier match contre Roberto Bautista au Melbourne Park la semaine prochaine. Reste à savoir comment son corps résistera à d'éventuels matches en cinq sets, dans une forte chaleur. "Je vais jouer. Je peux toujours jouer à un certain niveau, pas à un niveau auquel je suis heureux de jouer, a-t-il soufflé. La douleur est vraiment trop forte, jouer comme ça, ce n'est pas quelque chose que j'ai envie de continuer".

Téléchargez l'application Microsoft News pour Android ou iPhone, et soyez ainsi toujours au courant de l'actualité.

Publicité
Publicité

Plus d'info: RMC Sport

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon