Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

HISTOIRE : Retour sur les finales de Coupe d'Europe des clubs français

Logo de 90min Par Christophe Varret Par 90min | Diapositive 1 sur 13: Cette même année et quelques jours après la défaite marseillaise, l'AS Monaco rejoignait à son tour une finale européenne mais celle de la grande sœur, la Ligue des Champions. Après une saison exceptionnelle et des matchs qui resteront marqués à vie, dont un 8-3 face au Deportivo la Corogne ou encore l'élimination du Real Madrid et de Chelsea. Alors quasiment favoris de la compétition face au FC Porto le 26 mai 2004 à Gelsenkirchen, les Monégasques vont toutefois connaître la rigueur tactique de celui que l'on surnommera plus tard le Special One, José Mourinho. Au final, les Dragoes vont largement dominer des Asémistes pris par la pression du challenge et vont s'imposer 3-0 avec des buts de Carlos Alberto, Deco ou encore Dmtri Alenichev. Cette finale reste la dernière d'un club français en Ligue des Champions et toutes compétitions confondues avant la rencontre de l'OM face à l'Atletico au Groupama Stadium de Lyon dans 11 jours.

AS Monaco : Ligue des Champions 2003-2004

En se qualifiant au bout du suspens pour la finale de la Ligue Europa, l'Olympique de Marseille a offert la première finale européenne pour ses supporters et pour le football français depuis 14 ans. En 2004, l'AS Monaco avait perdu la finale de la Ligue des Champions alors que l'OM, déjà, avait perdu celle d'Europa League cette même année.

Cette même année et quelques jours après la défaite marseillaise, l'AS Monaco rejoignait à son tour une finale européenne mais celle de la grande sœur, la Ligue des Champions. Après une saison exceptionnelle et des matchs qui resteront marqués à vie, dont un 8-3 face au Deportivo la Corogne ou encore l'élimination du Real Madrid et de Chelsea. 

Alors quasiment favoris de la compétition face au FC Porto le 26 mai 2004 à Gelsenkirchen, les Monégasques vont toutefois connaître la rigueur tactique de celui que l'on surnommera plus tard le Special One, José Mourinho. Au final, les Dragoes vont largement dominer des Asémistes pris par la pression du challenge et vont s'imposer 3-0 avec des buts de Carlos Alberto, Deco ou encore Dmtri Alenichev. 

Cette finale reste la dernière d'un club français en Ligue des Champions et toutes compétitions confondues avant la rencontre de l'OM face à l'Atletico au Groupama Stadium de Lyon dans 11 jours.

© Andreas Rentz/GettyImages

Plus de 90min

image beaconimage beaconimage beacon