En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Crash de l'A320 : Andreas Lubitz a souffert d'une grave dépression

L'une des boîtes noires de l'A320, qui s'est écrasé dans les Alpes-de-Haute-Provence, a révélé que le copilote Andreas Lubitz a volontairement provoqué le crash de l'appareil.Ce vendredi 27 mars, le journal Bild révèle les failles psychologiques du jeune homme, âgé de 27 ans. Le copilote était un dépressif chronique, toujours sous traitement au moment du crash, mardi 24 mars.Des crises d'angoisseUne faiblesse connue de ses proches. "Je sais que l'année dernière il a eu un épisode dépressif, je ne connais pas la raison exacte. Je sais juste qu'il s'est passé quelque chose et qu'à cause de ça il a été suspendu par sa compagnie. Il ne pouvait pas travailler, pas exercer son métier. Oui il était dépressif et c'était même assez connu ici au village", témoigne l'un d'entre eux, au micro d'Europe 1.Le jeune homme était parti se perfectionner en 2009 dans un centre aéronautique, en Arizona. C'est là qu'il craque. Des crises d'angoisse l'obligent à suspendre sa formation. Il est jugé inapte au vol, mais obtient finalement sa licence en Allemagne.

Plus d’actualités de francetv info

Les dernières vidéos

image beaconimage beaconimage beacon