En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.
VIDÉO SUIVANTE
La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne

VIDEO. Ivanka et Donald Trump : la télé-réalité comme tremplin

Autant le père est fougueux, autant la fille est dans la maîtrise. "Donald Trump est explosif et impulsif, Ivanka est au contraire précise, concise et élégante", commente Gabriel Sherman, journaliste au New York Magazine. L'exact opposé de son père, mais de ses cinq enfants, celle qui est le plus proche de lui. Et comme Donald Trump, "elle a cet instinct de tueuse". Extrait de "Ivanka, l'atout Trump", à voir dans "Envoyé spécial" le 12 janvier 2017. C'est en 2006 que le binôme père-fille se révèle sur le petit écran, dans l'émission de télé-réalité The Apprentice. Le principe est simple : des candidats plongés dans le monde impitoyable des affaires vont être éliminés un par un par Donald Trump et Ivanka. Comme, ici, le malheureux Gene, "viré" en direct : "You're fired !" lui annonce le père, après que la fille lui a fait la leçon. Ivanka, la vraie "First Lady" The Apprentice, un immense succès qui va propulser Donald (et sa fille) vers la présidentielle. En jouant un rôle central dans l'émission, Ivanka est, elle, propulsée médiatiquement au niveau national. Jusqu'à éclipser la First Lady officielle, sa belle-mère Melania, auprès de la presse américaine. C'est aussi Ivanka qui a pu contrebalancer, au moyen de vidéos aseptisées la mettant en scène en famille, une image de son père désastreuse (trois mariages et de multiples conquêtes) pour les conservateurs américains aux solides valeurs traditionnelles. Extrait de "Ivanka, l'atout Trump", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 12 janvier 2017.

Les dernières vidéos

image beaconimage beaconimage beacon