Amy Winehouse était clean au moment de sa mort

De l'alcool, oui mais rien d'autre. Des examens toxicologiques montrent que la chanteuse n'avait consommé aucune substance illégale avant son décès le 23 juillet dernier.

France 24

BFM Business