Naissance : fin d'année, mauvais début...

Selon une étude du chercheur Julien Grenet, les enfants nés en fin d'année auraient plus de difficultés dans leur scolarité que ceux nés en début d'année. A 15 ans, 51% des élèves nés en décembre ont redoublé contre seulement 35% de ceux nés en janvier. Et le phénomène ne disparaitrait pas au fil des années. La date de naissance influencerait même la trajectoire professionnelle et donc le salaire : les personnes nées en décembre auraient des salaires inférieurs à celles nées en janvier, de 2,3% pour les hommes et de 0,7% pour les femmes...

France 24

BFM Business