Polémique : prisonnière de son travail

C'est un sujet dont on parle peu en France. Le travail des prisonniers vient d'être mis en lumière par une affaire inédite. Une détenue a en effet décidé d'attaquer aux Prud'hommes son employeur. Payée 2 à 3 euros de l'heure, sans contrat de travail, ni congés payés, elle estime être exploitée par son entreprise...

France 24

BFM Business