Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

VIDEO. Brésil : à São Paulo, une immense Marche des fiertés pour défier le président Jair Bolsonaro

Une fête immense et un pied de nez au pouvoir. Plusieurs dizaines de milliers de personnes, venues de plusieurs régions du Brésil et d'autres pays, ont défilé dans les rues de São Paulo (Brésil), dimanche 23 juin, à l'occasion de la 23e édition de la Marche des fiertés dans la ville brésilienne. Cette impressionnante Marche des fiertés a été nommée plus grande Gay Pride au monde par le Guinness des records en 2006. Aujourd'hui encore, ce défilé est l'un des plus importants de la planète pour défendre les droits des personnes LGBTI. Mais cette année, avec l'arrivée au pouvoir du président d'extrême droite Jair Bolsonaro, la fête avait un message particulièrement politique à faire passer. "Vu ce qu’il s’est passé lors des dernières élections, c’est l’une des parades les plus importantes pour nous, explique Diego dos Santos Oliveira, l'un des organisateurs de l'événement. Nous voulons montrer que nous sommes ici, et que nous allons continuer à exister et à résister." Un leader aux propos homophobes Jair Bolsonaro, élu en octobre 2018, est connu pour ses propos ouvertement homophobes. En 2011, l'actuel président avait déclaré qu'il préférerait que son fils "meure dans un accident plutôt qu'il soit homosexuel". "Si je vois deux hommes en train de s’embrasser dans la rue, je vais les frapper", avait-il également déclaré il y a plusieurs années. Plus récemment, le dirigeant nationaliste a estimé que la décision de la Cour suprême brésilienne de criminaliser l'homophobie était une "erreur". Il craint également que le Brésil devienne "un paradis du tourisme gay". "Le Brésil ne peut pas être le pays de tous les gays du monde. Nous avons des familles", a-t-il défendu.
image beaconimage beaconimage beacon