Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Amazonie : quelles sont les causes des incendies ?

En Amazonie, c’est l’équivalent d’un terrain de football qui s’envole en fumée toutes les minutes. Au Brésil, ces incendies sont habituellement un moyen de nettoyer des zones, de défricher, de fertiliser des terres et de les rendre cultivables. Mais cette année, les départs de feu sont particulièrement nombreux, avec 75236 foyers, soit 84% de plus qu’en 2018. Des émissions de gaz à effet de serre exponentielles Selon la Nasa, les techniques utilisées par les paysans brésiliens sont cette fois plus agressives. “Ils ne se contentent pas de brûler des restes de récolte ou des petites parcelles. Ils ont laissé sécher des arbres de la forêt pendant des mois au Soleil, avant d’y mettre le feu”, analyse Doug Morton, scientifique de l’agence spatiale américaine. Or, plus la terre est sèche, plus il y a du vent et plus les feux sont incontrôlables, comme ceux que l’on constate cette année en Afrique ou en Sibérie. Un cercle vicieux car moins il y aura d’arbres, plus les températures se réchaufferont, et plus les feux de forêt seront destructeurs.
image beaconimage beaconimage beacon