Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ascoval : la détresse des salariés du Nord

C'est une déception supplémentaire pour les salariés d'Ascoval, qui ont appris mercredi 22 mai la mise en redressement judiciaire de leur repreneur, le groupe British Steel, numéro deux de l'acier britannique. "C'est un nouveau coup dur pour les salariés. Cela fait quatre ans qu'ils vivent des rebondissements, de vraies en fausses reprises", explique Maeva Sicard-Cras, en direct de l'usine de Saint-Saulve, dans le Nord. 30 salariés ont démissionné "Les salariés que nous avons contacté ce matin nous disent qu'ils sont fatigués, à bout, ajoute la journaliste de France 2. La confiance est rompue, me disait un syndicaliste. Ils oscillent en permanence entre déception et inquiétude. Les syndicats nous disent également que 30 salariés ont démissionné. Ils craignent évidemment que d'autres fassent la même chose."
image beaconimage beaconimage beacon