Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Chute libre : les voltigeurs de l'air

Un balai hypnotique. Des hommes flottants, propulsés à plus de 200 kilomètres par heure par du vent artificiel. Le vol en soufflerie est un vol acrobatique pratiqué en intérieur. Le public, venu s'amasser devant le tube de 15 mètres d'où sort le vent artificiel, est soufflé par la performance des athlètes. "J'ai adoré leur performance. J'en ai eu des frissons", lance une spectatrice. "C'est très technique. Le vent souffle à plus de 250 kilomètres à l'intérieur du tube. Le moindre petit mouvement fait la différence", explique un autre spectateur. Un sport qui vise la reconnaissance olympique La technique a été peaufinée pendant des mois par les entraîneurs de l'Équipe de France. "On s'entraîne énormément. Il faut maîtriser son corps à des vitesses très importantes pour pouvoir avoir un vol précis et rester au centre du tunnel", décrypte Jean-Michel Poulet, le directeur technique national. Les Français répètent une dernière fois avant la manche finale du championnat du monde de vol dynamique à quatre. Ils sont finalement sacrés devant leur public à Lesquin (Nord). Une médaille d'or mondiale en attendant la consécration olympique. Le sport espère intégrer les Jeux d'ici 2028.
image beaconimage beaconimage beacon