En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.
VIDÉO SUIVANTE
Quand Mela­nia Trump refuse de tenir la main de son mari

Attaque à Manchester: les témoins racontent

Le désarroi des proches de blessés dans la zone des premiers secours. C'était un concert familial. Parents et enfants unis ensemble dans la joie de la musique, puis dans l'horreur de l'attentat. En direct, lundi 22 mai au soir, une maman pleure d'inquiétude. "Ma fille était au concert avec une amie. Je lui ai parlé juste avant 22 heures et puis depuis je n'ai plus de nouvelles. Je ne comprends pas comment on peut faire ça à des enfants innocents", dit-elle. Les parents présents évoquent tous les mêmes scènes. "On a vu un grand flash et puis on a senti un souffle terrible. On s'est dit : 'mais qu'est-ce que c'est ?' Et puis on a senti cette forte odeur", raconte un père de famille. Impossible d'oublier les scènes de panique Certaines familles étaient venues spécialement à Manchester pour le concert. Des parents attendaient leurs enfants à l'hôtel. "Nous on attendait nos filles dans notre chambre avec mon mari. Quand elles sont arrivées, elles se sont effondrées par terre", évoque une mère. Ce mardi 23 mai au matin, ces mères et filles continuent de se serrer très fort. Certaines ont encore les pulls des concerts. Impossible d'oublier les scènes de panique.

LISTE DE LECTURE

Les dernières vidéos

image beaconimage beaconimage beacon