En utilisant ce service et le contenu associé, vous acceptez l’utilisation des cookies à des fins d’analyse, de publicités et de contenus personnalisés.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Dis-moi quel système d'exploitation mobile tu utilises, je te dirai quel voyageur tu es

logo de Relaxnews (AFP)Relaxnews (AFP) 15/05/2017

Les voyageurs qui réservent leur voyage sur leur smartphone ne semblent pas avoir les mêmes préférences selon s'ils utilisent Android ou iOS, souligne le Mobile Travel Report réalisé par le comparateur Kayak, et publié lundi 15 mai. 

Les adeptes d'iPhone seraient des voyageurs qui lorgneraient en priorité sur des escapades américaines. En se basant sur les dix destinations populaires relevées par Kayak, New York apparaît comme le voyage préférée des utilisateurs d'iOS. Ils plébiscitent également Los Angeles (8e) puis Miami (10e). Les utilisateurs d'Android, eux, choisissent en priorité Bangkok. Si le leader de ce top dix n'est pas le même, les deux profils s'accordent toutefois sur le trio des destinations qui leur donnent envie de voyager. Tous deux installent Lisbonne à la troisième place.

Autre différence, les utilisateurs d'iPhone disposent d'un budget plus confortable pour voyager. Non seulement ces derniers dépensent 18% de plus par rapport aux adeptes d'Android pour un hôtel trois ou quatre étoiles, soit 119 euros contre 101 euros, mais ces mobinautes n'hésitent pas non plus à mettre la main à la poche pour s'offrir un billet d'avion. Les premiers dépensent en moyenne 333 euros, quand les utilisateurs d'Android consacrent 269 euros. À noter que les voyageurs qui utilisent leur téléphone portable pour boucler l'organisation de leurs vacances déboursent en moyenne 301 euros.

Le rapport de Kayak relève une dernière différence, bien qu'il soit nécessaire de pondérer celle-ci. Les utilisateurs d'iPhone anticipent moins pour préparer un séjour, en réservant en moyenne 31 jours à l'avance, contre 32 pour les usagers d'Android.

Le comportement des voyageurs n'est pas le même s'ils utilisent leur portable ou se connectent avec un ordinateur. Dans le deuxième cas, ils s'y prennent beaucoup plus en amont pour confirmer leur réservation, soit 37 jours, tandis que leur budget est plus élevé que celui des utilisateurs d'Android, à 307 euros.

En parallèle du profil des voyageurs en ligne dressé par cette étude, le rapport relève le succès des «chatbots», des assistants virtuels qui accompagnent les internautes dans leurs recherches de voyages. Si le niveau de connaissance de cette nouvelle technologie est encore faible (42% savent ce qu'est un chatbot), 52% des 55-64 ans et 47% des 65 ans et plus les ont déjà utilisés pour réserver un voyage. À ce sujet, les Français sont les plus nombreux à s'en servir en Europe (38%), après les Italiens (42%) et les Espagnols (39%).

Ce rapport s'appuie sur un sondage Opinium pour Kayak, réalisé à travers onze pays d'Europe (Allemagne, Autriche, Espagne, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Russie, Suisse) avec des échantillons d'au moins 1000 répondants par pays. Les profils d'utilisateurs se basent sur des recherches et clics pour des vols et hôtels, récoltés sur KAYAK.fr pour des dates de voyage en 2016.

Le comportement des voyageurs n'est pas le même s'ils utilisent leur portable ou se connectent avec un ordinateur. © Fournis par AFPRelaxNews Le comportement des voyageurs n'est pas le même s'ils utilisent leur portable ou se connectent avec un ordinateur.
Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon