Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Coloriage : un carnet pour voir Paris en couleurs

logo de Le FigaroLe Figaro 09/03/2015 Anne-Charlotte de Langhe

S'évader est un art, qui ne tient parfois qu'à une mine, celle d'un crayon ou d'un feutre. Le Figaroscope lance son premier carnet de coloriage, disponible en kiosque et bientôt en librairie. À vos marques, prêts, ré-inventez !

figarofr: Le Café de Flore dans le Carnet de coloriagedu Figaroscope illustré par Federica Del Proposto. © Fournis par Le Figaro Le Café de Flore dans le Carnet de coloriagedu Figaroscope illustré par Federica Del Proposto.

Colorier, ce n'est pas que pour les enfants! Qu'ils profitent d'un trajet en métro ou d'un long-courrier, les «grands» sont de plus en plus nombreux à dégainer trousse, feutres et crayons pour s'évader le temps d'un dégradé, d'un camaïeu. Le carnet du Figaroscope, imaginé par la dessinatrice italienne Federica Del Proposto, est pour eux.

En effet, la couleur a beau avoir toujours existé, nous avons parfois tendance à nous imaginer le Paris d'antan en noir et blanc. Même aujourd'hui, les gris tristes et froids ont la fâcheuse habitude d'enlaidir la Ville Lumière. L'automne, on voit ses trottoirs lavés par des pluies fines mais coriaces ; l'hiver, ses arbres mis à nu par un thermomètre aussi bas que notre moral ; l'été, ses façades masquées par des échafaudages poussiéreux et ses trottoirs mangés par les cabanes de chantier. Il n'y a donc guère plus qu'au printemps que Paris resplendit de poésie, grâce aux jours qui rallongent, aux terrasses que le soleil réchauffe et aux marchés qui cessent de grelotter.

Tout est permis!

C'est justement cette face cachée que le Figaroscope a voulu révéler dans son tout premier carnet de coloriage. Cher à Buren et ses colonnes du Palais-Royal, le noir et blanc ne demande ici qu'à être détourné, embelli, dopé à grands coups de feutre ou de crayon. À vous de transformer la Grande Arche de la Défense et la Grande Bibliothèque!

De même, pourquoi ne pas regarder d'un peu plus près la façade de l'Assemblée nationale et la parer du même peps que celui qui secoue les rayons du marché Saint-Pierre? Ses colonnes auraient alors des allures de rouleaux de taffetas aux teintes acidulées.

Une seule consigne: partez du principe que tout est permis! Et laissez-vous guider par l'arc-en-ciel de vos envies parisiennes. 

Carnet de coloriage par Federica Del Proposto. En kiosque actuellement et dès le 19 mars en librairie, au prix de 8,90 €.

SERVICE: Commandez le carnet de coloriage sur le Figaro Store

Publicité
Publicité

Plus d'info: le figaro.fr

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon