Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Pays Sancerre Sologne, un territoire sauvage à découvrir

logo de Petit Futé Petit Futé 14/05/2018 Baptiste THARREAU
Le Grenier de Villâtre. Pays Sancerre Sologne, un territoire sauvage à découvrir

Sancerre-Sologne-Vallée de la Loire est une région où la tradition intègre nombre de valeurs. L'allègre campagne de la Champagne berrichonne, les forêts de gibiers en Sologne où les marais surprennent, les douces vallées et collines où les vignobles du Sancerre offrent un bonheur de vin, la Vallée de la Loire baignée par le fleuve royal où sa sinuosité dessine des îles éphémères, les authentiques plats traditionnels envoûtant en Pays-Fort, la richesse d'une flore et la rareté d'une faune dans le Val d'Aubois, le Bec d'Allier et ses beaux éléments portuaires...

Toutes ces régions offrent des randonnées à perte de vue, à pied, à cheval, en bateau ou à bicyclette en suivant les merveilleuses boucles préparées par les Offices de Tourisme ainsi que le non moins fameux tracé de la Loire à vélo. Autour d'Henrichemont, depuis un millénaire, l'argile est transformée par des potiers et céramistes d'art. L'art roman nous interpelle, présent en chaque église et dans les vestiges de nombreux châteaux moyenâgeux. L'imparable et inévitable Canal Latéral à la Loire nous ouvre aussi l'histoire du patrimoine industriel qui raconte l'énergie des hommes de la métallurgie au XIXe siècle. Ce territoire sauvage situé à deux heures de Paris est à découvrir sans plus attendre ! Zoom sur les immanquables d'une région pas comme les autres.

En Vallée de Germigny, il ne faudra pas passer à côté de la Tuilerie. Ce Centre d'interprétation de l'architecture et du patrimoine (CIAP) est un établissement culturel de proximité ayant pour objectifs la sensibilisation, l'information et la formation de tous les publics à l'architecture et au patrimoine du territoire du Pays d'art et d'histoire. L'usine Sauvard, fondée en 1852, tuilerie mécanique de La Guerche-sur-l'Aubois, l'une des plus anciennes de la région, fabriquait des produits variés reconnus : briques pleines ou creuses, tuyaux de drainage, tuiles à douille, mitrons et lanternes, tuiles losangées, tuiles de rive, faîtières, carreaux de pavage ainsi que des éléments d'ornement. C'est pourquoi désormais, à La Tuilerie, un intérêt particulier est porté à la découverte de l'univers des matières premières, des processus de transformation et des produits de la terre cuite. À noter que le CIAP accueille une exposition temporaire (dont le contenu se renouvelle chaque année) et une exposition permanente dans le vieux four Hoffmann qui propose une découverte des aspects du territoire.

Dans le Bec d'Allier, on visitera avec bonheur le château fort de Cuffy. Avec un donjon culminant à 25 mètres de haut, ce château, plus connu sous le nom de Tour Sully, ne passe pas inaperçu. Désormais inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques, cet impressionnant édifice - des XIIe et XVe siècles, malgré tout quelque peu en ruine - attire les fervents de l'histoire médiévale. Ses fortifications sont aussi solides que celles du Louvre à Paris grâce à un système architectural partant de la cave et qui compte six alvéoles disposées dans le mur sur les faces exposées aux affronts provenant de l'extérieur, renforçant ainsi la tour pour qu'elle reste debout. Rare aussi pour cette époque : sur les trois niveaux il y avait " chauffage et eau à tous les étages " !

On se dirigera ensuite vers le parc floral d'Appremont-sur-Allier. Car beauté et sérénité président dans ce qui est l'un des plus beaux jardins de France. Créé en 1970, il est aujourd'hui labellisé "Jardin Remarquable" par le ministère de la Culture. Inspiré des jardins anglais, les essences les plus rares y sont représentées. Inspirée du jardin blanc de Sissinghurst en Angleterre, un pavillon turc est venu compléter la cascade et le pont chinois existants. Un belvédère qui domine le village et le jardin a également été ajouté aux autres fabriques. Ici, comme en Angleterre, on peut marcher sur le gazon, qui est aussi le lien entre ces divers jardins.

En Pays-Fort, on prendra la direction du village de La Borne et de son Centre Céramique Contemporaine La Borne. Ici, ce sont plus de 65 céramistes et potiers dont les oeuvres sont présentées. Deux ou trois pièces de chacun d'entre eux constituent un choix éclectique et vivant de ce que sont la céramique et la poterie aujourd'hui. Exposées en permanence, elles n'empêchent pas que d'autres manifestations telles que des rencontres internationales occupent l'espace, permettant ainsi de développer et de faire connaître cette richesse artistique qui désormais a définitivement pris le pas sur le monde artisanal dans ce domaine du travail de la belle matière argileuse. Visites, événements, expositions, librairie, séjours, hébergements, locations d'ateliers ou de fours, une foule de possibilités est offerte tant au néophyte qu'au connaisseur avisé.

En Sancerrois, et à Sancerre plus exactement, on admirera le Beffroi, également appelé tour Saint-Jean. Ce monument, de 8 m de long et 20 m de haut, a été construit en 1509 et est classé monument historique depuis 1913. Au rez-de-chaussée, une chapelle a été aménagée. Le premier étage servait de lieu de réunion aux échevins de la commune. Au second étage, se trouvent les cloches. Suite au siège de Sancerre en 1573, la cloche du beffroi ainsi que son horloge ont été retirées sous l'ordre du général de La Châtre, commandant des armées royales. On jettera aussi un oeil à la Tour des Fiefs. Vestige du château des comtes de Sancerre, c'est la seule des six tours à avoir été épargnée lors de la destruction de la forteresse en 1621. On grimpe les 195 marches pour découvrir une vue unique sur les toits de la vieille ville et sur les collines du Sancerrois. Le panorama en vaut la peine ! Il sera ensuite temps de visiter la Maison des Sancerre, un superbe édifice du XVe siècle. Edifié initialement pour devenir les thermes de la ville, ce bâtiment a finalement appartenu successivement à un tonnelier, à une association religieuse, à l'Etat qui en a fait la sous-préfecture, à un particulier, à l'Education nationale et enfin à l'Union viticole sancerroise. Ici, vous pouvez obtenir tous les renseignements sur les vignerons et les négociants de Sancerre. Sur 350 m² d'exposition, dans une belle scénographie, didactique mais aussi ludique et interactive, vous entrez dans les coulisses du Sancerre. Vous pouvez découvrir depuis le mois d'avril 2015 la nouvelle scénographie et son cinéma 4D. De la géologie à la vinification, les femmes et les hommes de l'appellation vous dévoilent leur savoir-faire. Passionnant !

Enfin, à Chavignol, on prendra un petit bain de culture à la galerie d'art contemporain Garnier Delaporte. Installée dans une ancienne demeure rénovée, la galerie présente en permanence 24 artistes. Peintres, sculpteurs, graveurs, céramistes, photographes éprouvent leur propre sens esthétique, leur vision du monde. À visiter, à explorer, à soutenir, sans modération.

En Sologne, direction Aubigny-sur-Nère. Début décembre 2017, Aubigny-sur-Nère et Sancerre sont entrés dans le cercle restreint des Petites Cités de Caractère®. Cette association, et label touristique décerné avec parcimonie, tente de mettre en avant depuis 1970 des communes originales, autrement dit atypiques de par leur histoire, leur patrimoine, la petitesse de leur nombre d'habitants qui n'empêche pas justement d'ailleurs nombre d'initiatives bienvenues.

A Nançay, il faudra aller voir le magnifique château et la Galerie Capazza, installée dans ses dépendances. Sur une surface dépassant les 2 000 m2, de nombreuses oeuvres d'artistes sont présentées en permanence. Un large éventail allant de la peinture à la sculpture en passant par la gravure et la photographie sans oublier la céramique, le verre et l'orfèvrerie, ouvre des perspectives à tout regard en quête de merveilleux et d'insolite.

Mais le plus exceptionnel reste sans aucun doute le Pôle des Etoiles de Nançay. On ne rencontre pas tous les jours un lieu de ce genre. Inauguré en 1965, c'est avant tout une station de radio-astronomie dotée notamment d'un grand radiotélescope, le quatrième le plus important au monde recevant des ondes électromagnétiques en provenance de l'univers. Créé il y a vingt ans pour le grand public afin de stimuler les connaissances dans l'univers de l'astronomie, aussi bien pour les petits que pour les grands, le planétarium propose des voyages parmi les constellations dans l'ambiance d'un ciel noir et profond. Unique !

En Champagne berrichonne, il ne faudra pas manquer l'étonnant château La Grand'Cour. Datant de la fin du XIIIe siècle, sa muraille circulaire à 17 pans n'a pas moins de 40 mètres de diamètre, et est entourée de douves en eaux d'une bonne largeur. Cette forteresse coquille fut sûrement un endroit stratégique durant la guerre de Cent Ans de par son architecture militaire et son positionnement sur une ligne de maisons fortes séparant le Berry et le Nivernais. Elle est une illustration vivante de ce qu'est un château de ce type, fort impressionnant, et l'on se prend à imaginer ce que, durant huit siècles, les pierres vécurent et ce qu'elles nous transmettent désormais. Depuis juin 2009, il est inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

Infos futées

Quand ? On peut s'y rendre toute l'année, même si l'arrivée des beaux jours est évidemment plus agréable.

S'y rendre. En train, en avion (via Paris) ou en voiture (A77 et A71), tout est possible.

Trouvez votre vol au meilleur prix - Comparez

Réservez vos billets de trains - Réservez

Louez votre voiture au meilleur prix - Comparez

Utile. Pour préparer au mieux son escapade.

SYNDICAT MIXTE DU PAYS SANCERRE SOLOGNE - Plus d'informations sur le site

Réservez votre hébergement aux meilleures conditions - Comparez

Trouvez une agence locale pour un voyage sur mesure - Trouvez

Trouvez une activité culturelle ou sportive - Trouvez

Publicité
Publicité

Plus d'info : Petitfute.com

Publicité
image beaconimage beaconimage beacon