Bienvenue sur l'édition Afrique francophone de MSN. Retrouvez des actualités plus locales, issues en partie de médias africains.
Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Ligue des Champions : L’Inter Milan arrache le nul contre le Slavia Prague

logo de Football 365 Football 365 17/09/2019 Rédaction

Un but de Nicolo Barella dans le temps additionnel a permis à l’Inter Milan d’éviter la défaite contre le Slavia Prague ce mardi pour son entrée en lice en Ligue des Champions (1-1). Mais les Nerazzurri réalisent toutefois une mauvaise opération dans le groupe de la mort.

Romelu Lukaku (Inter Milan) © Panoramic Romelu Lukaku (Inter Milan)

Un but de Nicolo Barella dans le temps additionnel a permis à l’Inter Milan d’éviter la défaite contre le Slavia Prague ce mardi pour son entrée en lice en Ligue des Champions (1-1). Mais les Nerazzurri réalisent toutefois une mauvaise opération dans le groupe de la mort.

L’Inter Milan pourra difficilement s’en satisfaire. Certes les Nerazzurri ont été menés par le Slavia Prague jusque dans le temps additionnel, où Nicolo Barella a arraché l’égalisation pour leur éviter la défaite pour leur entrée en lice en Ligue des Champions ce mardi (1-1). Mais ce petit point pris à domicile contre l’équipe la plus faible sur le papier du groupe F, où figurent aussi le FC Barcelone et le Borussia Dortmund, ne suffit pas au bonheur des hommes d’Antonio Conte. Plus tranchante dans une première période pourtant équilibrée, l’Inter n’a pas réussi à trouver la faille, malgré des occasions pour Stefan de Vrij (12eme), Lautaro Martinez (16eme) ou Danilo D’Ambrosio (23eme). Et c’est après la pause que le Slavia a haussé le ton.

Les balles de break du Slavia

Opportuniste après une parade de Samir Handanovic, Peter Olayinka a ouvert le score (63eme) et le champion de République tchèque a frôlé le break par la suite, par Nicolae Stanciu (67eme) ou Jan Boril (77eme). Mais le Slavia n’a pas tenu jusqu’au bout. Après un coup-franc sur la barre de Stefano Sensi, Barella a envoyé une reprise topée qui a traversé une forêt de joueurs pour aller jusque dans le but (92eme). L’Inter a évité le pire. Mais elle est déjà dans une situation compromise dans une poule où elle n’avait a priori pas le droit à l’erreur.

Publicité
Publicité

Plus de Football 365

Publicité
Publicité
Publicité
image beaconimage beaconimage beacon