Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Un «abattoir des horreurs» allemand fournissait le marché belge

logo de Metrotime Metrotime 18-10-18 Laurie Decoster

Un abattoir allemand, obligé de fermer la semaine dernière pour maltraitance animale, écoulait aussi sa viande sur le marché belge, affirme jeudi l’organisation de protection des animaux Animal Rights.

Un «abattoir des horreurs» allemand fournissait le marché belge © BELGA / D. WAEM

Un «abattoir des horreurs» allemand fournissait le marché belge

L’entreprise belge concernée a confirmé l’information, en précisant qu’elle avait immédiatement mis un terme à sa collaboration avec le fournisseur incriminé.

L’abattoir Karl Temme à Bad Iburg, une ville du nord-ouest de l’Allemagne, est impliquée dans un scandale de maltraitance animale, révélée par l’organisation allemande de défense des animaux SOKO Tierschutz. Celle-ci a publié la semaine dernière des images de l’abattoir montrant des vaches et des veaux malades ou blessés, traînés sans ménagement à l’aide d’un treuil. L’entreprise a dû fermer ses portes.

Des animaux qui agonisaient

«Étaient également livrés des animaux morts, qui agonisaient durant le transport ou avaient été abattus d’urgence dans les fermes d’origine», selon Animal Rights.

L’abattoir Karl Temme était un fournisseur de l’entreprise Dierickx à Zele, en Flandre orientale. Celle-ci exporte sa viande vers la plupart des pays de l’Union européenne. Animal Rights a donc également contacté l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), selon ses dires.

Contacté par Belga, l’entreprise Dierickx a confirmé qu’elle travaillait auparavant avec l’abattoir mais a mis fin à leur collaboration après avoir découvert les images. Elle condamne en outre «de telles pratiques avec fermeté».

L’article Un «abattoir des horreurs» allemand fournissait le marché belge est apparu en premier sur Metro.

Publicité
Publicité

Plus d'info : metrotime.be

image beaconimage beaconimage beacon