Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Communications limitées après le tsunami aux îles Tonga, deux morts au Pérou

logo de Reuters Reuters 16-01-22

TONGA-VOLCAN:Communications limitées après le tsunami aux îles Tonga, deux morts au Pérou

COMMUNICATIONS LIMITÉES APRÈS LE TSUNAMI AUX ÎLES TONGA, DEUX MORTS AU PÉROU © Reuters/PLANET LABS PBC COMMUNICATIONS LIMITÉES APRÈS LE TSUNAMI AUX ÎLES TONGA, DEUX MORTS AU PÉROU

WELLINGTON (Reuters) - Il était toujours difficile de joindre les îles Tonga dimanche, les connexions téléphoniques et internet ayant été coupées après qu'un tsunami déclenché par l'éruption d'un volcan sous-marin a frappé l'archipel.

L'éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha'apai au large des îles Tonga a déclenché samedi une alerte au tsunami dans plusieurs archipels du Pacifique, où des vagues atteignant un mètre de haut ont été signalées.

Des vagues de 1,2 m de haut ont frappé Nuku'alofa, la capitale des Tonga, située à 65 km au nord du volcan.

Les connexions téléphoniques et internet ont été coupées samedi vers 18h40 heure locale (05h40 GMT), laissant les 105.000 habitants de l'archipel injoignables.

Aucune victime ni aucun blessé n'est à déplorer pour le moment aux îles Tonga, selon les rapports officiels, a annoncé dimanche la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern.

Les connexions téléphoniques et internet sont toutefois limitées et il est encore impossible de contacter plusieurs régions côtières, a-t-elle ajouté.

DEUX NOYÉS AU PÉROU, ÉVACUATIONS AU JAPON

Deux personnes se sont noyées samedi sur une plage du Nord du Pérou, a annoncé dimanche l'autorité de défense civile locale, après que des vagues inhabituellement fortes ont été enregistrées dans le sillage de l'éruption sous-marine. Plus de 20 ports péruviens avaient été temporairement fermées par mesure de précaution.

Au Japon, environ 230.000 personnes ont été appelés dimanche à évacuer huit préfectures alors que des vagues de plus d'un mètre ont frappé les régions côtières, a rapporté la chaîne de télévision NHK.

Des alertes au tsunami ont été décrétées, notamment dans des régions touchées par l'immense tsunami de 2011, qui a détruit au nord de Tokyo la centrale de Fukushima.

L'alerte rouge au tsunami instaurée dans la préfecture d'Iwate, dans le nord du Japon, a été levée. Les autorités appellent toutefois à la prudence le long de la côte est de l'archipel.

(Reportage Praveen Menon; version française Camille Raynaud et Gilles Guillaume)

Publicité
Publicité

Plus d'infos : Reuters

image beaconimage beaconimage beacon