Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Faut-il sanctionner les malades de longues durées? Pour le PTB, "c'est une ligne rouge qui est franchie"

En Belgique, il y a plus de malades longues durées que de chômeurs. Et pour y remédier, lors de la présentation du budget fédéral, le gouvernement a annoncé prévoir des sanctions financières pour les malades de mauvaises volontés qui boycottent la procédure censée les ramener au travail. Ainsi, avec le nouveau plan travail proposé par Frank Vandenbroucke, les malades qui refusent de répondre à un questionnaire ou de se rendre à un rendez-vous pourront perdre 2.5% de leur indemnité. C'est le point le plus polémique de ce nouveau plan travail. Pour en débattre, plusieurs intervenants étaient les invités de Christophe Deborsu et Audrey Leunens sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche" ce midi, notamment Frank Vandenbroucke, Vice-Premier ministre, ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Sophie Merckx, députée fédérale PTB, et Marina, une malade de longue durée depuis 3 ans après avoir été tombée gravement malade.

VIDÉO SUIVANTE

VIDÉO SUIVANTE

Plus de RTL info

Plus de RTL info

image beaconimage beaconimage beacon