Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Autriche : moitié moins d’accidents en relevant la vitesse maxi à 140km/h

logo de Auto55 Auto55 22-11-19 Auto55.be

Durant l’été 2018, l’exploitant du réseau autoroutier autrichien a lancé un projet pilote consistant à relever la vitesse maximale à 140km/h.

Durant l’été 2018, l’exploitant du réseau autoroutier autrichien a lancé un projet pilote consistant à relever la vitesse maximale à 140km/h. Sur différentes autoroutes, il est autorisé de rouler plus vite que d’habitude, pendant la journée (entre 17h et 22h). Cela se passe sur la Westautobahn, l’autoroute qui relie Vienne, Linz et Salzbourg.

Diminution spectaculaire du nombre d’accidents

Cela a débuté par un tronçon d’autoroute de 8km de long, mais depuis lors la limitation de vitesse à été relevée à 140km/h sur une portion de 120km d’autoroute. Cela s’étend sur des tronçons sans jonctions et avec peu ou pas du tout d’entrées ou de sorties.

Le gestionnaire du réseau, Asfinag, a annoncé les résultats du test. Ils sont pour le moins surprenants. Lors de la première évaluation, le gouvernement a constaté une chute brutale du nombre d’accidents. Sur un tronçon déterminé d’autoroute, 4 accidents ont eu lieu en 2018, alors qu’il y en a eu 17 en 2017 et 2016. Cela équivaut à une diminution de plus de 75%. En fin de compte, la balance reste remarquablement positive sur ce point, puisque le nombre d’accidents est largement inférieur à la moitié.

A peine plus d’azote et de CO₂

Sur les tronçons d’essai du projet ‘Temp 140’, le flux s’est amélioré et la congestion s’est réduite. Asfinag a calculé qu’en partie pour cette raison, les émissions d’azote provenant du transport routier n’ont pratiquement, voire pas du tout augmenté. Les chiffres les plus pessimistes parlent d’une augmentation d’un à deux pour cent. L’augmentation des émissions de CO₂ est relativement similaire, mais elle a été classée comme ‘négligeable’ par le gouvernement. L’ONGI de protection de l’environnement Greenpeace remet ces calculs en question et s’oppose au projet.

Le projet pilote continue

Quoi qu’il en soit, le gouvernement autrichien a décidé de poursuivre le projet pilote et étudie même la possibilité de l’étendre. D’autres sections d’autoroutes sont déjà en cours d’analyse. Plus tôt, en 2008, l’Autriche avait déjà mis sur pied un projet test avec une limitation de vitesse à 160km/h : ‘Tempo 160’. Et à l’époque, les résultats s’étaient déjà montrés positifs. Cependant, le projet fut abandonné après un changement de gouvernement, prétendument pour des raisons politiques.

Publicité
Publicité

Plus de Auto55

image beaconimage beaconimage beacon