Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d’une meilleure expérience MSN.

Maladies et troubles de la moelle osseuse chez l’enfant

logo de Vie pratique Vie pratique 09-08-21 Vie Pratique Féminin

Il y a différentes maladies et troubles de la moelle osseuse qui affectent les enfants.

enfant 1 © Fournis par Vie pratique enfant 1

Il y a différentes maladies et troubles de la moelle osseuse qui affectent les enfants.

La moelle osseuse se trouve dans les os des hanches, les os des épaules (scapula), les os de la colonne vertébrale, les côtes, le sternum et le crâne.

Beaucoup de maladies osseuses découlent des changements qui se produisent dans le système musculosquelettique d’un enfant en pleine croissance.

Ces maladies peuvent se résoudre ou s’aggraver à mesure que l’enfant grandit. D’autres maladies osseuses peuvent être héréditaires ou survenir pendant l’enfance sans que la raison en soit connue.

Les maladies et troubles de la moelle osseuse chez les enfants sont notamment : l’ostéochondrose, la leucémie et le syndrome myelodiplastique.

L’ostéochondrose chez l’enfant

L’ostéochondrose correspond à un groupe de troubles du cartilage de croissance qui se développent lorsque l’enfant grandit rapidement. Pendant l’enfance, une lésion au niveau du cartilage de croissance peut entraîner la croissance anormale de l’os.

Les causes de l’ostéochondrose chez l’enfant

Les causes des maladies osseuses qui affectent principalement les enfants impliquent habituellement la désaxation progressive des os, qui est causée par des pressions exercées sur les cartilages de croissance à mesure que les enfants grandissent.

Un mauvais apport sanguin peut également léser le cartilage de croissance, de même qu’un décollement du reste de l’os ou, même, une légère désaxation. La lésion du cartilage de croissance arrête le développement osseux, déforme l’articulation et provoque à long terme une altération articulaire.

Le traitement de l’ostéochondrose chez l’enfant

Si le cartilage de croissance est touché, la chirurgie pourra s’avérer utile. Le réalignement des extrémités disjointes ou désaxées de cette plaque de croissance peut restaurer une croissance osseuse normale. En diminuant l’irritation causée par une désaxation, la chirurgie prévient le développement de l’arthrose dans l’articulation.

La leucémie chez l’enfant

Les leucémies représentent les cancers les plus fréquents chez les enfants. Elles résultent d'une anomalie dans le développement des cellules souches hématopoïétiques de la moelle.

Ces cellules souches peuvent se différencier en deux grands types de cellules : les cellules souches lymphoïdes et les cellules souches myéloïdes.

Les symptômes pour la leucémie chez l’enfant

Les leucémies infantiles peuvent se manifester différemment selon le type de leucémie en cause, mais elles ont toutes en commun les signes suivants :

  • Fatigue, pâleur
  • Une augmentation de volume du foie, de la rate et des ganglions lymphatiques,
  • Des douleurs osseuses ou articulaires, au point que l'enfant peut se mettre à boiter (elles sont dues à la prolifération de cellules leucémiques dans la moelle des os concernés).
  • Une toux rebelle, accompagnée parfois de difficultés respiratoires, un œdème du visage et des bras.

Il est rare qu'un enfant présente l'ensemble de ces anomalies. Elles peuvent souvent se résumer à un ou deux symptômes.

Le traitement de la leucémie chez l’enfant

La prise en charge des leucémies implique différents types de traitements anti-cancéreux :

  • La chimiothérapie médicamenteuse a pour but de détruire le maximum de cellules tumorales. Les médicaments sont administrés par un cathéter veineux central, mis en place dans l’organisme de l’enfant avant la première séance de traitement ;
  • La greffe de moelle osseuse chez l’enfant permet de remplacer la moelle osseuse de l’enfant détruite par la tumeur ou par les traitements ;
  • La radiothérapie intervient, lorsque certains organes ont été envahis par les cellules tumorales.

Le syndrome myelodiplastique chez l’enfant (SMD)

Les SMD sont rares chez les enfants. Nous avons deux catégories de SMD : les SMD primaires et les SDM secondaires.

Le type le plus commun des SMD pédiatriques est la cytopénie réfractaire. Environ la moitié des enfants atteints de SMD reçoivent un diagnostic de cytopénie réfractaire.

Les SMD secondaires peuvent être associés à une chimiothérapie ou radiothérapie antérieure, à une anémie aplasique antérieure, et à des SMD familiaux.

Le traitement du syndrome myelodiplastique chez l’enfant

Le diagnostic du syndrome myelodiplastique chez un enfant peut provoquer des sentiments d’incertitude chez les parents et les autres membres de la famille. Il existe deux types de traitements pour les enfants atteints de SMD :

  • L’attente sous surveillance où certains enfants n'auront besoin que d’analyses sanguines périodiques pour vérifier la numération globulaire.
  • La greffe de cellules souches allogéniques où une grande proportion de SMD de sous-type CR (cytopénie réfractaire) est guérie par une allogreffe. L’allogreffe est le seul traitement capable de guérir les SMD. Pour recevoir une allogreffe, les enfants doivent avoir un donneur, apparenté ou non.

En somme, dans le rang des enfants, il existe plusieurs maladies et troubles de la moelle osseuse qui ont des traitements spécifiques.

Publicité
Publicité

Plus de Vie pratique

image beaconimage beaconimage beacon